Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

De l’ecstasy dans des bouteilles de champagne Moët & Chandon fait un mort: un nouveau lot concerné, «ne la consommez pas!»

De l’ecstasy dans des bouteilles de champagne Moët & Chandon fait un mort: un nouveau lot concerné, «ne la consommez pas!»
ISOPIX

Le 25 février, l’Agence alimentaire communiquait sur une dizaine de cas d’intoxications aux Pays-Bas et en Allemagne suite à la consommation d’une bouteille de 3 litres de champagne de la marque « Moët & Chandon Imperial Ice ».

Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 février 2022, un homme de 52 ans est mort dans le sud de l’Allemagne après avoir bu sans le savoir une bouteille contenant de l’ecstasy (ou MDMA) dans un restaurant. Sept autres personnes participant à la même soirée ont été malades.

L’enquête policière menée dans ce cadre indique qu’un deuxième numéro de lot peut être concerné par la problématique. Il s’agit donc aujourd’hui de bouteilles de 3 litres des 2 lots suivants : « LAJ7QAB6780004 » & « LAK5SAA6490005. Ces bouteilles contiennent potentiellement de la MDMA (ecstasy). Ces produits ont été vendus en ligne et via quelques points de vente listés ci-dessous.

Il n’y a actuellement aucun incident connu relatif à cette problématique. L’AFSCA continue de suivre la situation de très près et est en contact étroit avec les autorités et fédérations concernées. Elle demande aux consommateurs qui auraient acheté ce produit d’être extrêmement vigilant et de ne surtout pas le consommer. L’origine de cette contamination n’est pas encore connue.

L’AFSCA suit la situation de manière extrêmement attentive et continuera d’informer les consommateurs. Dans l’état actuel de l’enquête, il n’est pas exclu que d’autres bouteilles de la même marque contiennent également de la MDMA.

Description du produit

Selon les données actuelles de l’enquête, les produits concernés sont des bouteilles identifiées par le numéro de lot «  LAJ7QAB6780004  » et «  LAK5SAA6490005  »

Ce code se trouve sur l’étiquette au dos de la bouteille (voir photo ci-dessus).

Ces bouteilles étant opaques, il n’est pas possible à l’œil nu de distinguer celles qui contiendraient de la MDMA.

Points de vente physique

Bouteilles avec numéro de lot LAJ7QAB6780004  : DRANKENWERELD BVBA – 130 SCHANSLAAN, 2150, BORSBEEK

LES VINS BRUNIN GUILLIER – 21 RUE HAUTEM, 7500, TOURNAI

CLUB EXO – 138 HEIDEBAAN, 9100, SINT NIKLAAS

VINALGROS – 297 RUE VALDUC, 1160, AUDERGHEM

Bouteilles avec numéro de lot LAK5SAA6490005  : DEWIT – 273 BRUSSELSESTEENWEG, 3090, OVERIJSE

JACQUES LANGOHR – 52 RUE HODIAMONT, 4802, HEUSY

ADS GROUP – 1 DE REGENBOOG – INDUSTRIE. ZUID, 2800, MECHELEN

DRANKENWERELD BVBA – 130 SCHANSLAAN, 2150, BORSBEEK

TOVINAL – 26-28 BERLARIJ, 2500, LIER

VINALGROS – 297 RUE VALDUC, 1160, AUDERGHEM

LA BARRIQUE – 5 RUE DES ECOLES, 6120, NALINNES

DRANKEN TOMMELIN – 308 DIKKEBUSWEG, 8908, IEPER

Du champagne qui contiendrait de la MDMA liquide aurait les caractéristiques suivantes :

– Il ne pétillerait pas

– Il aurait une couleur brune rougeâtre, qui s’assombrit avec le temps.

– Il aurait une odeur ressemblant à celle de l’anis.

Que faire si vous avez cette bouteille chez vous ?

Ne la consommez pas ! Vu le risque associé à la MDMA, le simple fait de tremper votre doigt dans le liquide et de le goûter peut entraîner de graves problèmes de santé, même sans ingestion.

Informez immédiatement notre Point de contact.

Si vous avez ingéré le liquide, appelez immédiatement le centre antipoison via le 070 245 245

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo