Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Le corps sans vie du petit Gino, 9 ans, retrouvé: Donny, 22 ans, est suspecté d’avoir tué le garçon, «c'était un personnage bizarre» (photo)

Photo
Le petit Gino, 9 ans
Le petit Gino, 9 ans - Facebook

La police recherchait activement Gino, 9 ans, qui avait disparu mercredi soir à Kerkrade près de la frontière allemande, où il séjournait chez sa soeur de 32 ans. Ce samedi, l’espoir a pris fin puisque le corps du garçon a été découvert et identifié. Un cadavre qui a pu être retrouvé grâce aux indications donné par Donny M. Ce jeune homme de 22 ans est le principal suspect dans l’affaire.

Il a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi dans le cadre de cette disparition. Il est soupçonné d’avoir enlevé la victime. La police a précisé que l’individu était connu de ses services et de ceux de la justice. Le jeune homme comparaîtra la semaine prochaine dans le cadre de cette disparition.

« Pas confiance »

Ce samedi soir, nos confrères du Nieuwsblad dresse un portrait du suspect. Donny M. vivait dans une maison collée à un immeuble d’appartement, à quelques mètres de l’endroit où le corps de Gino a été retrouvé. Déjà connu de la police, le jeune homme de 22 ans n’était pas forcément bien vu dans son quartier. « On ne savait pas ce qu’il faisait comme travail, c’était un personnage bizarre », confie un voisin à nos confrères flamands. « Ce n’était pas un gars propre sur lui. Il était amical mais vous ne lui faisiez pas confiance. Nous avions qu’il était connu de la police mais nous n’en savions pas plus. On avait entendu que c’était pour « violence physique ». C’est tout ce que nous savions », ajoute-t-il.

Des déclarations qui sont toutefois nuancées par un autre voisin. « Il n’était pas complètement anormal. Je l’ai vu mercredi au marché. Il était avec sa petite amie, quelque chose normal pour quelqu’un qui commet de tels actes... »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo