«Top Chef», saison 13, épisode 16: Philippe Etchebest ému aux larmes à l’annonce des trois demi-finalistes

Sans titre (4)
RTL / M6 (captures d’écran)

Comme chaque semaine, nous vous proposons un récapitulatif des meilleurs moments de cette treizième saison de « Top Chef ».

Louise persiste et signe

La semaine dernière, le Belge Arnaud (de la brigade orange) était parvenu à se qualifier en premier pour la demi-finale. Avec ses deux pass en poche, le Liégeois est désormais sûr de participer aux épreuves de la semaine prochaine. Une certitude que Pascal, Louise et Sébastien espéraient eux aussi avoir. Mais pour atteindre l’avant-dernière étape de l’aventure, les trois chefs devaient décrocher leurs pass manquants : un pour Louise (qui en avait déjà gagné un premier) et deux pour Sébastien et Pascal, ex aequo.

Pour les départager, le directeur international du Guide Michelin, Gwendal Poullennec, avait réuni quatre inspecteurs anonymes, invités à goûter les plats signatures des trois candidats.

Une épreuve symbolique pour Louise, qui avait manqué de peu la distinction du Guide. La cheffe franco-portugaise avait failli recevoir un inspecteur dans son restaurant, au Portugal. Mais à la venue du critique gastronomique, Louise était bloquée sur la route. Il s’agissait donc d’une seconde chance pour elle. La jeune femme de 26 ans ne pouvait pas manquer cette opportunité en or, qu’elle a su saisir d’une main de maître. Pour l’occasion, la petite protégée d’Hélène Darroze avait imaginé un plat zéro déchet, à base de joue et de foie de lotte. Un pari risqué pour un résultat « intrigant », mais diablement réussi. À l’unanimité, le jury lui a octroyé le second pass qualificatif pour la demi-finale.

Le doublé pour Sébastien

Le chef multi-étoilé Yannick Alléno (dont le fils, Antoine, est tragiquement décédé en mai dernier, des suites d’un accident de scooter) était l’invité de la deuxième épreuve, en compagnie de son pâtissier Aurélien Rivoire. Sébastien et Pascal avaient pour mission de leur présenter une bouchée sucrée chocolatée unique en son genre, ainsi qu’un plat salé au chocolat.

Pour la bouchée sucrée, Sébastien avait imaginé une mousse au chocolat, à la saveur… d’oursin ! Un choix culotté qui a payé et qui a permis au chef ch’ti de décrocher son premier pass des quarts de finale. Le chef Yannick Alléno a notamment souligné un plat « d’une intelligence extraordinaire », qui « restera un souvenir » pour lui.

Dans sa lancée, le poulain de Paul Pairet s’est également surpassé sur le plat salé. Au menu ? Canard au grué de cacao, chou-fleur rôti et en purée de chocolat, jus de canard lié au chocolat blanc. De nouveau, il s’agissait d’un pari risqué, mais gagnant. De quoi lui garantir le dernier pass tant espéré et une place en demi-finale !

Des yeux mouillés

Malheureusement, l’issue fut bien moins heureuse pour Pascal. Le benjamin de l’aventure n’est pas parvenu à surpasser ses adversaires de taille, cette fois-ci. Le vainqueur d’« Objectif Top Chef » a dû plier bagage, après tout de même seize semaines d’aventure. Un départ qui l’a forcément ému aux larmes. Chose plus rare : son chef de brigade, Philippe Etchebest, a lui aussi laissé jaillir ses émotions. Ses yeux humides laissaient évidemment transparaître une certaine déception de ne pas pouvoir emmener son poulain en demi-finale. Mais il s’agissait surtout de larmes de fierté. « Ce dont je suis le plus fier, finalement, c’est ce que je peux apporter à des jeunes comme ça. C’est ma plus belle récompense », a-t-il déclaré, la voix tremblante.