Le Journal de la rentrée - Retrouvez les photos de vos enfants dans votre journal LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

Pénurie de personnel dans l’Horeca, certains restaurateurs sont contraints de stopper leur activité: «C’est la catastrophe!»

Ces restaurateurs de l’arrondissement témoignent sur cette problématique qui s’éternise.
Ces restaurateurs de l’arrondissement témoignent sur cette problématique qui s’éternise. - D.R./S.I.

C’est la double peine pour l’Horeca. Déjà lourdement pénalisé au plus fort de la pandémie, avec des interdictions d’ouvrir les établissements à la clientèle de longs mois durant, il subit encore de plein fouet les conséquences du Covid. De nombreux travailleurs du secteur se sont tournés vers d’autres horizons professionnels, après s’être retrouvés sans emploi du jour au lendemain pour une durée indéterminée. D’autres ont pris goût au temps passé à la maison et ne veulent plus des contraintes du métier.

Du coup, les patrons d’établissements trinquent encore, confrontés à une pénurie d’effectifs qui s’éternise. Les offres se multiplient et restent sans réponse.

► La problématique s’est accentuée «puissance 10» : Laurent Dethier, président de l’association hôtelière des Hautes Fagnes, témoigne ici de la situation

Des patrons ont décidé de stopper leur activité ou de la réduire  : « On ne pouvait pas mettre à genoux l’équipe qu’il nous restait »

L’école d’Hôtellerie de Spa a multiplié les actions pour attirer les jeunes: les détails ici

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo