Jane Seymour, Jason Priestley, David Hasselhoff, les stars de vos séries quotidiennes: ils sont tous au festival de Télévision de Monte-Carlo (vidéos)

Vidéos
Jane-Seymour-Jason-Priestley-David-Hasselhoff-et-les-stars-de-vos-séries-quotidi
Isopix

La 61e édition du Festival de Télévision de Monte-Carlo est lancée ! Le tapis bleu a été déroulé ce vendredi 17 juin 2022, au Grimaldi Forum de Monaco. Après une édition principalement française en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie, la grand-messe du petit écran a rouvert ses portes aux stars américaines, l’occasion pour les nombreux fans présents de croiser Jane Seymour, inoubliable Docteur Quinn, toujours aussi resplendissante à 71 ans. L’actrice n’a pas hésité à prendre un bain de foule d’au moins une heure, virevoltant de gauche à droite pour signer des autographes et prendre quelques selfies, tout sourire. De quoi faire couler quelques larmes de bonheur parmi les festivaliers.

David Hasselhoff, autre star iconique, s’est prêté au même jeu. Venu présenter sa nouvelle série « Ze Network », l’éternel Michael Knight de « K 2000 » et Mitch Buchannon d’« Alerte à Malibu » a accordé une poignée de secondes à Ciné-Télé-Revue pour dire qu’il était déjà venu tellement de fois à Monaco (pour le Casino, et le Grand Prix), contrairement à son épouse, qui l’accompagne et qui adore le Rocher. The Hoff a ensuite pitché son nouveau projet, dans lequel il joue son propre rôle et où il se retrouve propulsé au cœur d’une conspiration internationale, impliquant d’anciens assassins de la Guerre froide. Complètement décalé ! « Je suis étonné qu’on m’ait laissé faire un tel programme, » a d’ailleurs déclaré Christian Alvart, le créateur. Cette comédie thriller sera présentée en avant-première mondiale, ce dimanche à Monaco.

Isopix

Jason Priestley, alias Brandon dans « Beverly Hills », était aussi de la partie… et en famille ! L’acteur est venu accompagné de son épouse, la maquilleuse Naomi Lowde, et de leurs deux enfants, Ava Veronica (14 ans) et Dashiell Orson (12 ans). Nous avons également pu apercevoir Stepfanie Kramer, icône féministe de « Rick Hunter », ainsi qu’Eric Close (« FBI : Portés disparus »), également entouré de ses proches.

Surtout connu pour son rôle dans « LOST », Matthew Fox a filé sans trop s’attarder sur le tapis bleu. L’acteur était là pour « Last Light », série catastrophe qui marque son grand retour à la télévision et dans laquelle on retrouve aussi Joanne Froggatt (« Downton Abbey ») et Tom Wlaschiha (« Game of Thrones », « Stranger Things »). Lequel nous a alors expliqué qu’il avait un lien particulier avec la Belgique, où il a appris à parler (très bien !) le français durant six mois d’études dans notre petit pays. La classe !

Les séries de Dick Wolf étaient quant à elles représentées par Taylor Kinney (« Chicago Fire »), Marlyne Barrett (« Chicago Med »), Luke Kleintank (« FBI : International ») et Camryn Manheim (« New York, police judicaire »). Lesquels ont tous posé ensemble, après que la dernière en ait profité pour se prendre en photo elle-même avec Jane Seymour ! Comme quoi… même les stars ont leurs moments « fan ».

Isopix

Français ou américains, les feuilletons quotidiens n’ont pas manqué à l’appel non plus avec d’un côté, les comédiens de « Ici tout commence » (Nicolas Anselmo, Mikaël Mittlestadt, Zoï Sévérin…), « Demain nous appartient » (Maud Baecker, Farouk Bermouga…), « Plus belle la vie » (Lola Marois, Simon Ehrlacher…) ou encore « Un si grand soleil » (Marie-Gaëlle Calls, Folco Marchi, Hubert Benhamdine…). Et de l’autre, les stars des « Feux de l’amour », Melissa Ordway et Jason Thompson, alias Abby Newman Abbott et Billy Abbott.

Isopix

La jolie Paige Spara et Hill Harper de « Good Doctor » ont aussi fait le déplacement. « Ma maman est avec moi », nous glisse l’interprète de Lea Dilallo, la chérie de Shaun Murphy (Freddie Highmore). « J’ai toujours voulu venir en Europe, je suis obsédée par votre culture et vos pays, tout est trop beau de ce côté-ci de l’océan ! Et de sentir l’amour et le soutien des fans, je me sens tellement chanceuse. »

Isopix

Membres du jury fiction, les sublimes Adriana Karembeu et Joséphine Jobert ont sorti leur plus belle robe pour rejoindre, plus tard, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, Président d’Honneur du Festival de Télévision de Monte-Carlo. « J’étais très surprise et très heureuse quand j’ai reçu l’invitation », nous glisse l’actrice dernièrement à l’affiche de « Meurtre au paradis ». « J’avais déjà été invitée en 2019 pour représenter « Le Temps est assassin » pour TF1, et là c’est ma première fois en tant que jury et je trouve ça génial, j’étais très excitée, j’avais hâte de voir comment ça allait se passer et l’ambiance avec mes camarades est très sympa, on a déjà visionné trois projets qui étaient super. »

Enfin… après quatre ans d’absence au festival, la princesse Charlène de Monaco nous a non seulement fait la surprise d’apparaître aux côtés de son époux, le prince Albert II, mais aussi de remettre, avec lui, la toute première Nymphe du Meilleur Espoir international à Théo Christine, jeune acteur de 22 ans qui s’est fait remarquer pour avoir incarné JoeyStarr (aussi présent) dans « Suprêmes », biopic sur ses jeunes années avec Kool Shen. Une fierté tant pour le rappeur que pour son poulain, qui nous confiait quelques heures plus tôt qu’il était très honoré de recevoir cette récompense, qu’il ne considère toutefois pas comme personnelle. « C’est surtout une récompense pour tout le travail qu’on a fait et tous ceux qui ont travaillé avec nous, que ce soit les techniciens, les comédiens… c’était vraiment un travail collectif. C’est peut-être mon nom qui sort, mais c’est surtout une belle récompense pour toute l’équipe. »