Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Défaite cuisante pour les conservateurs de Boris Johnson lors des élections législatives partielles

Défaite cuisante pour les conservateurs de Boris Johnson lors des élections législatives partielles
Photonews

Les libéraux-démocrates centristes ont renversé la majorité conservatrice pour remporter Tiverton et Honiton, circonscription du sud-ouest de l’Angleterre conservatrice depuis sa création en 1997, par plus de 6.000 voix.

Le Parti travailliste, principal parti d’opposition, a récupéré par près de 5.000 voix la circonscription de Wakefield, dans le nord de l’Angleterre, un fief traditionnellement travailliste ravi par les Tories lors de leur triomphe de décembre 2019.

Les votes ont eu lieu jeudi après deux démissions d’anciens députés conservateurs tombés en disgrâce ces derniers mois.

Le scrutin de Wakefield avait été déclenché par la démission d’Imran Khan, condamné à 18 mois de prison pour l’agression sexuelle d’un adolescent. À Tiverton et Honiton, le député de 65 ans Neil Parish avait présenté sa démission après avoir reconnu avoir regardé de la pornographie sur son téléphone au Parlement.

Deux semaines après avoir survécu sans éclat à un vote de défiance dans le sillage du «partygate» - l’affaire des fêtes arrosées à Downing Street pendant les confinements - ces résultats risquent d’accentuer encore davantage le climat de défiance au sein de la majorité.

Pour autant, Boris Johnson avait exclu jeudi, alors qu’il se trouvait au Rwanda pour un sommet du Commonwealth, de démissionner en cas de défaite.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo