Frank Dubosc revient avec émotion sur la perte de son papa

L’humoriste est toujours très ému de parler de son père
L’humoriste est toujours très ému de parler de son père - Isopix

Invité dans l’émission « En Aparté » sur Canal+, Frank Dubosc a évoqué la perte de son père, Lucien, en 2002. Atteint par la maladie de Charcot, il avait décidé d’avoir recours à l’euthanasie. Très ému, le comédien est revenu sur les derniers jours de son père. « Un jour, votre maman vous a appelé et vous a dit : “Papa meurt mardi, es-tu d’accord ?”  », raconte la journaliste Nathalie Lévy. « Il fallait que je donne mon accord », confirme Frank Dubosc. « C’est difficile comme accord à donner (…) Il [en] avait besoin, c’est très troublant. Moi, j’ai dit oui. C’était le mardi parce que le lundi, je ne jouais pas et je pouvais lui dire au revoir. La date était choisie… C’est lourd à porter, plein de gens ont des choses lourdes à porter. Mais oui, j’ai accepté. »

Au même moment, Frank Dubosc réalise son rêve de jouer à L’Olympia. Un succès qu’il n’a jamais pu partager avec son père à cause de la maladie de ce dernier. « Il m’avait fait un petit dessin, tremblant, de moi sur scène. Il voulait que je sois à l’Olympia, mais avant d’être un acteur. Il associait le métier d’acteur à l’Olympia. Il ne savait pas que je ferais du one-man-show », poursuit le comédien. «  Je sais qu’il était fier, mais moi, il ne m’a rien dit. Ce n’est pas grave. Une fois, il était allé voir un match de basket et des gens devant lui parlaient de moi. Il leur a tapé sur l’épaule en disant : “C’est mon fils”  », continue-t-il, les larmes aux yeux. «  Pardon, je ne veux pas parler trop de lui. Mais je sais qu’il était fier… Dès qu’on parle de lui, c’est terrible. »