«Ça nous a fait du bien»: Pourquoi BigFlo et Oli ont-ils eu raison de faire une pause

Les deux frères ont ressenti le besoin de s’arrêter quelques temps
Les deux frères ont ressenti le besoin de s’arrêter quelques temps - Isopix

Reposés après leur pause de deux ans, les deux rappeurs BigFlo et Oli sont de retour avec un album, « Les autres, c’est nous », sorti ce vendredi. Dans une interview accordée à BFMTV, les frères toulousains sont revenus sur les causes de cet arrêt.

« Même dans notre relation de frères, c’est vrai qu’au bout d’un moment, quand on bosse avec son frère tout le temps, qu’il y a beaucoup d’émulsion autour, on peut se faire du mal sans s’en rendre compte », explique BigFlo à la chaîne d’information française. « Ça n’a fait que du bien, cette pause. Ça a fait du bien artistiquement, ça a fait du bien humainement. »

Si la décision a été prise ensemble, c’était bien l’aîné des deux frères qui en a eu le plus besoin. « Comme on l’a vu dans le docu Netlfix (« Presque trop »), c’était une envie de Flo. Flo avait moins bien vécu tout ça et était un peu plus sensible, plus fatigué », explique son frère. Un arrêt qu’Oli a également mis à profit. « Il y avait moins de pression, moins de rendez-vous, plus de liberté artistique. On est redevenu des auteurs. J’ai beaucoup écrit, même des choses sans rimes, chez moi, que je couchais sur le papier. Ça m’a fait du bien. »

Une pause qui était devenue vitale pour BigFlo, qui avoue avoir eu l’impression de se perdre. Ce sentiment, il l’a transformé en chanson « Bons élèves », dans un duo avec MC Solaar. « La pause nous a fait réaliser plein de choses », poursuit Oli. « On était en pleine période Covid, on a réalisé la chance qu’on a de pouvoir vivre sa passion, de faire des concerts. (…) On a grandi, on n’est plus les mêmes BigFlo et Oli. On est plus ces deux petits gars de 20 balais, qui voulaient tout tuer, qui avaient cette rage de vaincre. Aujourd’hui, on a accepté qu’on n’était plus ces petits jeunes-là. On est bien implantés, on n’a plus vraiment à se battre autant qu’avant. On a décidé plutôt de se concentrer sur ceux qui aiment Bigflo et Oli, plutôt que d’essayer de convaincre à tout prix ceux qui n’aiment pas. »