Le Journal de la rentrée - Retrouvez les photos de vos enfants dans votre journal LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

Le sort s’acharne sur cette famille belge: «Lorsque je suis arrivée à la maison, on aurait dit l’apocalypse»

Capture
Steunactie

Karen et Dries ont quitté Beringen avec leurs deux enfants en 2013 pour le village de Vaumas, près de Vichy, où ils ont acheté une maison avec gîte. Cinq ans plus tard, leur maison et le gîte deviennent inhabitables à cause d’un incendie. Après une reconstruction d’un an et la période Covid, les affaires se portaient mieux, jusqu’à mardi dernier : la tempête qui a frappé la région a détruit, une nouvelle fois, leur habitation.

« Lorsque je suis arrivé à la maison, on aurait dit l’apocalypse », raconte Karen à nos confrères de HBvL. Toit détruit, fenêtres explosées, inondations... La tempête n’avait rien épargné. « Je n'avais jamais rien vu de tel auparavant et même les personnes qui vivent ici depuis 60 ans n'ont jamais connu une telle tempête."

La frère de Karen, Bart, a lancé une campagne de crowdfunding pour aider la famille à financer les réparations. Karen et Dries, de leur côté, comptent également sur les assurances. Malgré ces terribles mésaventures, le couple compte bien rester en France.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo