Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

La mutation de deux instituteurs provoque la colère à Surice: «Si le collège communal les fait partir, 12 enfants quitteront l’école!»

Emmanuelle Collin et Benjamin Denis sont soutenus par la majorité des parents de leurs élèves.
Emmanuelle Collin et Benjamin Denis sont soutenus par la majorité des parents de leurs élèves. - D.R.

L’ambiance n’est pas au beau fixe au sein de l’école communale de Surice, où le pouvoir organisateur vient de décider de changer d’affectation Emmanuelle Collin et Benjamin Denis, les instituteurs en charge de la classe de 3e et 4e primaires. Une décision que n’acceptent pas la majorité des parents des P3-P4 de Surice, qui menacent d’enlever leurs enfants de l’école si le P.O. ne change pas d’avis : « Si le collège communal les fait partir, 12 enfants quitteront l’école. »

▶▶ Voici comment on en est arrivé là.

▶▶ Une goutte d’eau a fait déborder le vase, pour ces parents.

▶▶ Conseiller de l’opposition et parent d’un élève de cette classe, Christophe Corouge (PS) évoquera cette situation au conseil communal de ce mercredi. Il intervient.

▶▶ La réaction de Dominique Vandenavenne, la directrice f.f. d’une partie des écoles communales de Philippeville.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo