Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Corine, technicienne de surface, dénonce un licenciement abusif par la commune de Philippeville, après 15 ans de fidélité: «Traitées de menteuses»

Corine Debruyn a reçu son C4 signé de la main du bourgmestre.
Corine Debruyn a reçu son C4 signé de la main du bourgmestre. - DR/JLP

Le 6 mai dernier, Corine Debruyn (46 ans) a reçu son C4 par lettre recommandée. Son employeur, la Ville de Philippeville, évoque une faute grave et, comme motif de licenciement « un lien de confiance irrémédiablement rompu ».

La technicienne de surface, qui travaillait depuis 15 ans au service technique de la cité Vauban, dénonce un licenciement abusif. Elle raconte ce qu’il s’est passé: « Ma collègue et moi avons été traitées de menteuses. »

▶ Corine Debruyn, avec l’appui de son syndicat, évoque un licenciement totalement abusif et pointe un énorme vice de procédure

▶▶ Elle ne compte certainement pas en rester là

▶ Le bourgmestre de Philippeville André De Martin répond

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo