Attention si une certaine «Émilie» vient vous parler sur les réseaux sociaux: «J’espère que j’étais sa dernière victime…»

Attention si une certaine «Émilie» vient vous parler sur les réseaux sociaux: «J’espère que j’étais sa dernière victime…»

C’est l’été, et les billets d’accès pour les festivals se font rares. Certaines personnes sont donc prêtes à beaucoup de choses pour avoir un précieux sésame. Et parfois, la volonté de pouvoir faire la fête à Dour, Couleur Café ou autre est tellement forte qu’on se laisse aveugler. C’est le cas de Cindy, et d’une vingtaine d’autres Belges, qui ont été arnaqués par une certaine « Émilie ».

Cindy est en effet fan du groupe italien Maneskin et l’idée de louper leur prestation ce samedi au festival Rock Werchter la rendait malade. Lorsqu’elle a été contactée par cette Émilie sur Facebook, qui lui proposait deux tickets à 100 euros pour la journée de samedi, elle n’a donc pas hésité. Elle a versé l’argent. Mais une fois l’argent parti, Émilie n’a plus jamais répondu.

En réalité, Cindy avait échangé quelques messages, et même un coup de téléphone avec son interlocuteur. Mais Émilie lui avait assuré qu’elle habitait trop loin pour fixer un rendez-vous. Elle lui avait donc promis de lui envoyer les billets par mail. Ce qui n’est évidemment jamais arrivé. Quelques heures après son paiement, Cindy ne parvenait plus à contacter « Émilie Declercq ».

Cindy a porté plainte à la police et partagé sa mésaventure sur les réseaux sociaux, pour alerter ses connaissances. Depuis, elle a déjà été contactée par plus de 20 personnes, qui ont également été arnaquées par cette Émilie. « J’espère que j’étais sa dernière victime… », a déclaré Cindy, car certains ont perdu jusqu’à 500 euros… Soyez donc prudents !

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo