Surpris de payer seulement 1,1 euro après son passage à la station-service, Mike est revenu avec trois autres véhicules un peu plus tard, mais…

Surpris de payer seulement 1,1 euro après son passage à la station-service, Mike est revenu avec trois autres véhicules un peu plus tard, mais…
Facebook / Isopix

Il y a quelques jours, Mike, un Britannique, est allé mettre de l’essence dans son véhicule dans une station-service Tesco. Vu les prix actuels, il s’est contenté de mettre du carburant pour 10 livres sterling et a repris la route. Un peu plus tard, il a remarqué, sur l’application de sa banque, qu’il n’avait été débité que d’un livre sterling, soit un peu plus d’1,1 euro.

Un véritable miracle, pensait-il. Dans la foulée, il est alors revenu avec un autre véhicule et a effectué la même opération. Et là, rebelote, un livre sterling débité alors qu’il avait, une nouvelle fois, mis 10 livres sterling. Afin de profiter à fond de ce qu’il pensait être un bug, ou un don de Dieu, il est revenu à deux reprises avec deux véhicules. Et là, idem.

Au total, Mike avait donc été débité de 4 livres sterling au lieu de 40. Pas peu fier de sa trouvaille, il a alors partagé son expérience sur Facebook. Et c’est là que tout s’est écroulé. Un « ami » de Mike lui a en effet expliqué que Tesco débitait systématiquement un livre et que le reste de la transaction était effectuée plus tard. Et de fait, quelques jours plus tard, Mike n’a pu que constater que 40 livres sterling avaient bel et bien été débités de son compte.

Dommage.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo