Jean-Luc Reichmann: ce handicap qu’a décelé l’animateur des «12 Coups de midi» chez sa sœur

Copie de Design sans nom (73)
TF1 / Endemol

Ce samedi soir, TF1 propose un documentaire consacré à Jean-Luc Reichmann. L’animateur des « 12 Coups de midi » s’y confie sans tabou.

Sa petite sœur, Marie-Laure, apparaît également. Une grande première pour elle, qui ne s’était jusqu’ici jamais exprimée dans les médias. Comme lui, qui a vu le monde avec une tache de naissance, elle est née avec une différence : elle est sourde : « Mes parents ne s’étaient pas rendu compte que j’étais sourde », confie-t-elle, dans le documentaire.

« C’est Jean-Luc qui va le remarquer lorsque j’ai 2 ans. » S’il a un côté très protecteur, le futur animateur ne la couve pas pour autant et, au contraire, la pousse à trouver son autonomie, à se faire une place dans la société. « Il l’emmenait sur son vélo, sur sa moto », explique sa maman. « Il la coachait, la présentait à ses copains. » Il l’emmène aussi en boîte de nuit. Elle n’entend rien, mais ressent les vibrations de la musique et peut danser.

Jean-Luc sera aussi le premier animateur à demander que ses émissions soient systématiquement sous-titrées pour être suivies par les sourds et malentendants, faisant inscrire cette clause dans ses contrats.