«Why Women Kill», saison 3: à quelques semaines du tournage, la production annonce une triste nouvelle

«Why Women Kill», saison 3: à quelques semaines du tournage, la production annonce une triste nouvelle
Paramount+

Coup de théâtre pour la production de « Why Women Kill », Paramount+ a décidé d’annuler la série, après seulement deux saisons. Cette annonce, qui vient d’être révélée par Variety, survient alors qu’une troisième saison avait déjà été commandée, en décembre dernier, et était en cours de préparation. « Paramount+ a pris la décision difficile de ne pas continuer la production de la saison 3 de Why Women Kill. Nous tenons à remercier nos partenaires de CBS Studios et d’Imagine Television Studios, l’incroyable créateur et showrunner Marc Cherry et ses incroyables scénaristes, acteurs et équipes pour ces deux saisons mémorables » a annoncé un porte-parole de la plateforme de streaming au média américain.

Ce dernier n’a, cependant, pas donné de détails supplémentaires pouvant expliquer ce changement radical de cap. Il pourrait s’agir d’un choix financier, lié à des frais de production plus élevés que prévus. Ou peut-être qu’un désaccord est survenu entre le créateur, Marc Cherry, et la production ? Le succès de la série ne devrait, par contre, pas être en cause, puisque Paramount+ avait déjà indiqué être satisfait de ses chiffres. « Nous sommes ravis que l’audience de la série continue de croître, la deuxième saison s’étant classée parmi les 10 séries les plus vues de la plateforme. Et nous avons hâte de pouvoir vous dévoiler le nouvel ensemble de personnages fascinants et scandaleux que Marc Cherry a créés lorsque la série reviendra pour une troisième saison » avait déclaré Nicole Clemens, la directrice des séries originales de la plateforme, avant de commander de nouveaux épisodes.

Pour rappel, « Why Women Kill » raconte, avec un humour vicieux, les destins de femmes bafouées et en quête de vengeance. Dans sa première saison, la série anthologique explore plusieurs époques, avec des histoires distinctes, alors que la seconde se concentre sur deux femmes de milieux sociaux différents, dans les années ‘50. On y a notamment retrouvé Lana Parilla, Lucy Liu, ou encore Ginnifer Goodwin, le tout piloté par le créateur de « Desperate Housewives » et « Devious Maids ». Chez nous, la saison 1 était disponible sur RTLPlay, avant de basculer sur Be Séries pour la saison 2.