«Les 12 Coups de Midi»: le visage de Zette dévoilé pour la première fois dans un documentaire sur TF1 (photos)

Photos
«Les 12 Coups de Midi»: le visage de Zette dévoilé pour la première fois dans un documentaire sur TF1 (photos)
JP Baltel / TF1

C’est une figure emblématique des « 12 Coups de Midi », et pourtant, Zette n’est jamais apparu à l’écran. « Ça fait partie du mystère du jeu. (…) Ne pas voir son visage fait partie de l’imaginaire autour de son personnage » expliquait Jean-Luc Reichmann lors de la conférence de presse qui annonçait le programme du 12e anniversaire du jeu fétiche de TF1. Pas question donc de voir la célèbre voix-off, interprétée par Isabelle Benhadj, débarquer sur le plateau de l’émission un de ces quatre, afin de ne pas gâcher la magie. La bonne nouvelle, pour les petits curieux, c’est que cette dernière s’est quand même montrée, en marge de l’émission…

Parmi les nombreux programmes prévus pour célébrer les « 12 Coups de Midi », TF1 présentait, ce samedi, le documentaire « Jean-Luc Reichmann : un destin hors du commun ». On y retrouve plusieurs témoignages de proches (connus et moins connus), de l’animateur, y compris la comédienne qui prête sa voix à Zette. « On la voit à visage découvert pour la première fois dans le documentaire, car c’est Isabelle qui parle de son pote Jean-Luc. On est amis depuis 1987, date où je suis monté à Paris. Elle fait partie de ma vie au quotidien, le midi. » avait précisé l’objet du reportage, à nos confrères de Télé Loisirs. Il avait aussi révélé que c’est lui qui avait pensé à la faire intervenir : « Dans le documentaire, on voit Isabelle, pas Zette. Quand on m’a demandé qui je verrais dans ce doc, j’ai pensé à elle, car c’est mon amie. »

Dans le documentaire, que vous pouvez retrouver en replay sur MyTF1, Isabelle Benhadj revient notamment sur les premiers pas de Jean-Luc, en tant qu’imitateur. « Il ne s’est pas retrouvé aux Guignols de l’info pour rien. Il a 1000 voix à son actif, c’est un caméléon. La belle voix, la musicalité, le comédien… Il avait tout l’attirail pour que ça fonctionne. Il s’est donné les moyens. C’est quelqu’un qui ne lâche pas l’affaire. Quand on parle du mental des champions, je pense qu’il a ça Jean-Luc » raconte-t-elle.