Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

«Quand on a compris qu’il y avait quelque chose, je lui ai envoyé un message: ‘Tiens moi au courant, ca ne peut pas être vrai’»

«Quand on a compris qu’il y avait quelque chose, je lui ai envoyé un message: ‘Tiens moi au courant, ca ne peut pas être vrai’»

Un tragique accident s’est produit ce samedi soir aux alentours de 19h30 à Tielt-Winge. Alors qu’il circulait sur la chaussée, Yoke De Boeck, un automobiliste de 19 ans, a perdu le contrôle de son véhicule pour une raison encore inconnue. Aucune autre voiture n’est impliquée et, selon des témoins, le jeune homme ne roulait pas à une vitesse excessive. Nos confrères de HLN rapportent que le conducteur a percuté un arbre de plein fouet avant de terminer sa course dans un champ. Il n’avait pas de ceinture et a été ejecté.

Après une sortie au festival Rock Wrechter la veille, Yoke avait prévu d’aller à la brederie de Tremelo ce samedi soir. Il devait y rejoindre plusieurs de ses collègues : « Je l’ai encore eu en ligne à 18h50 », a raconté Sheila, une de ses collègues, au Laatste Nieuws. « Il devait passer chez sa tante puis nous rejoindre. On a passé la soirée là avec des collègues, mais il n’est jamais arrivé. A 21 heures, on a essayé de l’appeler. Puis à 22h15, mon patron nous a appelé pour nous dire qu’il avait eu un accident ».

Sheila n’a pas compris tout de suite que le jeune homme était décédé : « Je n’arrive toujours pas à y croire. Samedi soir, quand on a compris qu’il y avait quelque chose, je lui ai envoyé un message : ‘Tiens moi au courant, ca ne peut pas être vrai’ ».

Yoke travaillait depuis mars dernier pour l’entreprise Veralu, à Beerzel. Il était considéré comme quelqu’un qui travaillait dur. Il était sur point de rececoir un contrat ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo