Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Le pouvoir d’achat et la réforme des pensions seront au cœur d’une nouvelle réunion du kern ce lundi

Le pouvoir d’achat et la réforme des pensions seront au cœur d’une nouvelle réunion du kern ce lundi
Belga

À 18h30, les principaux ministres de l’équipe De Croo recevront des mains du gouverneur de la Banque nationale, Pierre Wunsch, le rapport final des sept experts qu’ils ont mandatés sur la question du pouvoir d’achat et de la compétitivité des entreprises.

Les pensions ont été à l’ordre du jour du « kern » samedi avant que le dossier ne reparte dans des réunions intercabinets qui se poursuivaient lundi. Quatre sujets sont examinés : le bonus pension, la pension partielle, l’accès à la pension minimum et la réduction de l’écart entre les hommes et les femmes.

Quant au thème du pouvoir d’achat, il avait déjà fait l’objet d’un rapport intermédiaire à la mi-juin. Les pistes proposées approfondissent une série d’options déjà présentées à ce moment-là. Le quotidien « Le Soir » en a révélé plusieurs d’entre elles lundi. Divers domaines d’action sont étudiés pour limiter la consommation d’énergie, aider les personnes dont les revenus sont juste au-dessus du minimum, accélérer l’indexation des barèmes fiscaux, adapter les systèmes de TVA et accises, obliger les fournisseurs d’énergie à offrir des tarifs fixes et variables, instaurer une forme de chômage économique énergétique ou augmenter le taux d’emploi.

Certaines mesures concrètes ont déjà provoqué un tir de barrage dans les rangs politiques, comme, du côté libéral, la suppression des cartes essence pour les déplacements privés. Le président du MR n’a d’ailleurs pas caché le mal qu’il pensait du rapport. « Le rapport des experts est décevant. La BNB constate un problème de compétitivité et de déficit public. Les recommandations portent sur tout sauf la compétitivité et accroissent le déficit. Il y a des gadgets militants comme la réduction de vitesse sur autoroute », a dit Georges-Louis Bouchez sur Twitter.

Le gouvernement a pris ces derniers mois des mesures pour aider les ménages à supporter la flambée du prix de l’énergie. Les experts s’en distancient partiellement, par exemple quand il s’agit des baisses de TVA généralisées ou de l’extension du tarif social qui coûtent cher aux finances publiques et ne donnent pas un bon signal en termes de consommation, selon eux. Ils proposent des chèques énergie liés aux revenus tels qu’établis par la dernière déclaration fiscale.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo