La chasse aux sex-toys de Namur fait le buzz dans le journal Le Parisien: mais les catholiques français sont furax!

Depuis 8 ans, à Wépion, sur les hauteurs de Namur, a lieu une chasse aux sex-toys. Cette année, elle aura lieu ce dimanche 8 avril. Cette chasse, qui attire chaque année plusieurs milliers de personnes, est organisée par la société namuroise Soft Love, spécialisée dans la diffusion des produits glamour et des sex-toys. L’équipe, dirigée par le patron, Nicolas Bustin comprend une centaine de conseillères.

Le succès est tel que la réputation de l’événement a dépassé les frontières de notre pays. Tout le monde a déjà vu des images de ces femmes, armées de bêches pour aller déterrer des sex-toys dans un champ. Une renommée telle que le journal «Le Parisien» lui a accordé un sujet vendredi dernier, à la veille du week-end de Pâques. Et sur son site, le quotidien français y avait consacré une vidéo, à partir de la vidéo promotionnelle présente sur le site de Soft Love.

Et c’est là qu’a débuté le week-end infernal...

Notre sélection vidéo