Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Suite à l’hécatombe à l’UCLouvain, la FEF et l’AGL implorent plus de financement: le manque d’argent serait à la base des taux élevés d’échecs

Les étudiants seront nombreux dans les salles d’examen, en août.
Les étudiants seront nombreux dans les salles d’examen, en août. - Belga

Vendredi dernier, la sentence tombait pour les quelque 600 étudiants encore inscrits en psychologie à l’UCLouvain. Le taux de réussite de la faculté s’élevait seulement à 0,53%. L’UCLouvain et Valérie Glatigny, ministre de l’Enseignement supérieur, de leur côté, ont relativisé ces chiffres.

► Ce mardi, la Fédération des étudiants francophones (FEF) et l’Assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) dénonce le manque de financement de l’enseignement supérieur : voici leur point de vue.

Les organisations étudiantes réclament notamment un véritable refinancement public de l’enseignement supérieur et une révision du mode actuel de l’allocation budgétaire par enveloppe fermée.

Des aides renforcées

De son côté, le cabinet de la ministre rappelle les montants importants alloués pour l’encadrement des étudiants.

► Si le taux de réussite reste aussi faible au bout des trois sessions, la ministre prendra les devants.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo