Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

La maman menottée à la maternité était détenue pour terrorisme à la prison de Lantin: «Cette situation mérite d’être dénoncée, c’est scandaleux!»

La jeune maman est détenue à la prison de Lantin.
La jeune maman est détenue à la prison de Lantin. - S.P.

Fin juin, une détenue de Lantin a accouché à la Citadelle et affirme avoir été menottée pendant l’accouchement. L’administration pénitentiaire précise que les liens ont été libérés pendant la mise au monde. La détenue présentait un risque d’évasion.

« Que la détenue soit réputée dangereuse ou pas, la direction de la prison de Lantin devait donner pour instruction que l’on ne menotte pas cette détenue transférée à l’hôpital pour accoucher ! », réagit Marc Nève, le président du Conseil central de surveillance pénitentiaire.

« Un accouchement est un événement exceptionnel et visiblement, aucune instruction n’a été donnée. Résultat : cette maman se plaint aujourd’hui d’être restée menottée ou entravée à l’hôpital juste avant et juste après l’accouchement. Cette situation mérite d’être dénoncée, c’est inacceptable, scandaleux. Cela peut être considéré comme du traitement dégradant. Des responsables vont devoir venir s’expliquer devant la Commission des plaintes ».

>> « On rit ou quoi ? » : le président du CCSP dénonce ces conditions.

>> Voici pourquoi les agents auraient pris une telle décision.

>> Les derniers détails de cette polémique.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo