Le bois de Spielberg, nouvelle attraction

En seulement huit années d’existence, le Bastogne War Museum a déjà accueilli plus d’un million de visiteurs. La ville de Bastogne poursuit ses investissements en faveur du devoir de mémoire. Ce vendredi, une nouvelle extension a été inaugurée. L’investissement de ce pôle événementiel est de 8,71 millions d’euros hors TVA avec notamment des subsides européens à hauteur de 6,64 millions d’euros. « Bastogne a l’ambition de devenir la référence pour évoquer la seconde guerre mondiale. Cela se traduit par des investissements et des partenariats », a expliqué Benoît Lutgen, bourgmestre de la Nuts City.

Le député européen a également expliqué pourquoi cette nouvelle extension était importante pour le musée et ses nombreux visiteurs.

« Avant quand je terminais la visite, je me disais toujours… Bon et après ? Maintenant, nous amenons le visiteur a prolongé l’Histoire de la fin de la seconde guerre mondiale jusqu’à la chute du mur de Berlin ».

Ce pôle muséal, appelé Génération 45, est une nouvelle expérience de visite immersive et autoguidée, qui propose au visiteur de suivre le parcours d’un vétéran américain, Sergio, et d’un vétéran allemand, Karl, après la guerre. Tous deux ont un lien particulier avec les lieux, mais ils partagent également un destin original qui s’inscrit dans l’Histoire de l’Europe d’après-guerre.

Pour faire pleinement vivre cette nouvelle expérience, les familles des deux vétérans ont été mises à contribution. La vie de ces deux hommes plonge le public au cœur des grands événements qui ont fait l’Europe des ruines de Bastogne jusqu’au Mur de Berlin.

À la fin de cette visite, le visiteur a l’occasion de plonger dans la vie des deux hommes à travers un petit film diffusé dans la réplique d’un cinéma d’époque. Un film qui retrace donc le parcours hors du commun de deux hommes qui ont subi l’histoire après la fin de la seconde guerre mondiale. Un moment émouvant et plusieurs visiteurs, dont Valérie De Bue, ministre wallonne du Tourisme, n’ont d’ailleurs pu retenir leurs larmes.

Le Bastogne War Museum dispose également d’un pôle scientifique et de locaux permettant la conservation d’objets et de documents dans des conditions optimales. Le musée disposera également d’un centre de documentation qui rassemblera des milliers d’ouvrages et documents de tout type, ces supports proviennent principalement de donateurs privés.

Nicolas Dekimpe

Notre sélection vidéo