Un an après les inondations, l’hôtel Impéri’ale à Hamoir revit enfin: «500.000 € de dégâts»

Les clients peuvent se rendre sur place depuis la fin du mois de mai.
Les clients peuvent se rendre sur place depuis la fin du mois de mai. - M.GI.

« L’eau est montée d’un coup ». Ce 15 juillet 2021, Marie et Christian, les gérants de l’hôtel Impéri’ale (rue du Parc 1, à Hamoir), s’en souviendront toute leur vie. Alors que les caves du bâtiment étaient déjà touchées, la vie continuait et les clients pouvaient même déjeuner en paix… avant que tout ne soit chamboulé : « Il était environ 09h00 et tout le monde venait de regagner sa chambre. En quelques minutes, nous avons été surpris par le courant et le niveau de l’eau a grimpé jusqu’à environ 1 mètre. Après avoir tenté de sauver ce que nous pouvions au rez-de-chaussée, nous sommes montés à l’étage pour pour notre sécurité », se rappelle Marie.

Sans réponse de la police et des pompiers, déjà déployés ailleurs, les clients, dont certains avaient des enfants, ont pris la décision de quitter les lieux malgré le danger. Heureusement, aucun drame ne s’est produit au plus grand soulagement des gérants : « Nous avons reçu des mails quelques jours plus tard pour nous signifier que tout s’était bien passé, tandis qu’avec Christian nous avions fait le choix de rester sur place, pendant 3 jours ».

Ouvert en août 2019

Des scènes apocalyptiques, des dégâts colossaux estimés à 500.000 euros et la nécessité de faire des travaux. Mais pas tout de suite : « La première action a été de (ré)accueillir les clients en leur permettant de séjourner dans nos 8 chambres épargnées. Cela a été le cas jusqu’aux fêtes de fin d’année puis en début d’année, nous avons décidé de fermer l’hôtel pour réaliser les travaux nécessaires ».

Un nouveau coup dur pour le couple qui a ouvert l’établissement en août 2019. Ayant déjà vécu une période trouble durant la pandémie, les amoureux ont subi un second coup du sort alors que la situation revenait tout doucement à la normale.

Fermé pendant 5 mois

Prévus pour 3 mois, les aménagements en ont finalement pris 5. Depuis la fin du mois de mai, il est à nouveau possible de se rendre à l’hôtel Impéri’ale : « La salle du petit-déjeuner, le salon, le bar ainsi que le couloir ont été refaits. Excepté le parquet, la décoration n’a pas vraiment changé car le souhait était de retrouver un cadre semblable à ce que nous connaissions avant les inondations. Tout n’est pas encore entièrement accessible et nous sommes opérationnels à 80% (NDLR : une porte doit par exemple être placée pour les toilettes) et les réservations affluent petit à petit. Pour la saison juillet-août, l’hôtel affiche complet chaque week-end et en semaine, nous recevons aussi des visiteurs », se félicite Marie.

Situé à côté de l’Ourthe, l’établissement garde des stigmates du passage de l’eau notamment au niveau de la terrasse. Une chose est certaine, jamais Marie et Christian n’avaient vu une telle chose se produire et désormais, une crainte subsiste quelque peu : « Nous espérons sincèrement que nous ne revivrons plus un tel moment ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo