L’Escargotière de Warnant: de l’œuf à l’assiette

Des rendez-vous sur les marchés très bientôt.
Des rendez-vous sur les marchés très bientôt. - DR

Installée dans l’ancienne gare ferroviaire, proche du confluent de la Meuse et de la Molignée, elle est au cœur d’une région agréablement touristique.

Enfant, Eric Frolli, allait « aux escargots » avec son grand-père. Pour son travail de fin d’études en agronomie, il cherche un thème original : il est tout trouvé, ce sera l’escargot.

Il décide alors de se lancer dans cette voie pour le moins inhabituelle. En effet, à l’époque, il n’existe aucun éleveur professionnel en Belgique. Il sera donc le premier. Il importe 20.000 escargots du Jura.

Aujourd’hui, la production annuelle est montée à 650.000 pièces. Tout en conservant cet esprit de « paysan artisan » auquel il est très attaché. Et toujours au sein d’une structure familiale qui donne du travail à 4 personnes.

L’Escargotière de Warnant propose une visite aussi édifiante que ludique. De l’œuf à l’assiette, vous n’ignorerez plus rien de la vie de ce curieux gastéropode hermaphrodite que certains ne voudraient consommer pour rien au monde ! Accouplement, engraissement, ponte, éclosion, la visite sera bouclée en une petite heure qui vous aura immergé dans un monde dont on ignore généralement tout.

Au fil des années, l’exploitation a pris de l’ampleur. Un magasin a été créé, de nouvelles serres ont été installées qui permettent d’allonger la période d’élevage grâce à des températures plus élevées, le tout dans un environnement aménagé de 3.000 m2.

Et tout est évidemment réalisé sur place, comme on le disait « de l’œuf à l’assiette ». Les gros-gris sont préparés et emballés sous vide ou en bocaux stérilisés au naturel ou en sauce qui permettent une conservation d’un an à température ambiante (8 jours au frigo après ouverture). Mais on peut les décliner dans une gamme quasi infinie.

Dernière nouveauté : les perles de gris qui ne sont rien d’autre que les œufs d’escargots. On les consomme sur un toast, agrémentés d’une petite sauce crème acidulée. Pot-au-feu de petits gris, terrine au vin blanc du Château de Bioul (un voisin !)…

On aurait bien envie d’essayer les profiteroles : petite pâte à chou farcie d’un escargot et garnie de beurre à l’ail, de beurre rouge, de beurre à l’ail des ours au choix. De quoi surprendre au moment de l’apéritif ! Sans négliger le fait que l’escargot est riche en protéines et en vitamines. Mais pour en ressentir le bénéfice, il faut en manger (vraiment) beaucoup !

L’Escargotière de Warnant est installée nº1, rue de la Gare à Warnant. Tél : 082/61.23.52. En juillet-août, les visites se font du mardi au samedi de 14 à 17h (sur réservation, idem pour les groupes). Environ 45 minutes de visite au prix de 4,50 € (avec un zakouski) ou 8,50 € (trois zakouskis et une boisson).

Le magasin est accessible du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h. On y trouve, outre les escargots, de nombreux autres produits du terroir (canard, confitures, bières notamment).

On peut également se procurer certains produits de l’Escargotière à la Boutique de Wallonie, 25-27 rue du Marché-aux-herbes à Bruxelles. Le site www.visitwallonia.be regroupe toutes les visites gourmandes possibles en Wallonie.

Des marchés de terroir sont à découvrir dans la région proche : les vendredis du terroir à Anhée, le premier et le troisième vendredi du mois jusqu’en octobre, et le marché du terroir itinérant d’Yvoir à Purnode, le 22 juillet, Durnal le 26 août et Yvoir le 23 septembre.

Notre sélection vidéo
Aussi en Recettes