Carolyn, 47 ans, est furieuse après son passage chez KFC: «Cela m’a coûté plus de 100 euros pour un repas avec mes deux enfants»

Carolyn, 47 ans, est furieuse après son passage chez KFC: «Cela m’a coûté plus de 100 euros pour un repas avec mes deux enfants»
Facebook / Belga Image

Carolyn Bentham, une Britannique mère de deux enfants, est furieuse contre la chaîne de fast-food KFC. Après avoir attendu sa commande pendant plus de 30 minutes, elle a reçu une amende de 100 livres (119 euros) car elle avait laissé son véhicule dans le parking durant un peu plus d’une heure.

La mère de famille de 47 ans a raconté dans les colonnes du Mirror qu’après avoir laissé son véhicule dans le parking du KFC pour aller passer commande, elle a reçu une amende de stationnement de 119 euros.

C’est le 1er juiller dernier que Carolyn s’est rendue dans le fast-food avec ses deux enfants âgés de trois ans et dix mois. Elle est entrée à 13h30 et la commande n’est arrivée qu’à 14h05. Mais une fois que les enfants de Carolyn avaient terminé de manger et qu’ils ont regagné la voiture, la mère de famille a découvert avec stupeur qu’elle avait une amene de stationnement de plus de 100 euros, car elle avait passé la limite de temps autorisé de dix minutes.

En furie, la mère de famille n’a pas hésité à se plaindre, car si elle avait pris plus de temps que prévu, c’était bel et bien à cause du fait que la commande a mis énormément de temps à être prête. « Ce n’est absolument pas ma faute et je ne devrais pas avoir à payer cette amende. Cela m’a coûté plus de 100 euros pour un repas avec mes enfants », déplorait la maman.

Heureusement pour elle, sa colère a suscité la réaction rapide de KFC, qui a affirmé avoir annulé l’amende. « Pour aider à maintenir le bon fonctionnement des choses, nous avons mis en place des limites de stationnement, mais ce qui est arrivé à Carolyn n’était pas génial. Nous sommes vraiment désolés et nous avons été en contact avec elle pour arranger les choses et annuler l’amende », a déclaré un porte-parole de KFC au Scottish Sun. La mésaventure aura donc eu une issue moins amère pour Carolyn !