Joëlle, du Rœulx, perd sa carte d’identité à l’aéroport de Charleroi et fait appel à un site d’objets trouvés: «Ils demandent jusqu’à 3000 euros»

ipiccy_image (11)
D.R.

Le 18 juillet dernier, Joëlle Dasseleer, son époux Jean-Claude et leur petit-fils devaient prendre l’avion pour se rendre à Béziers. Après avoir passé les contrôles de sécurité de l’aéroport de Charleroi, Joëlle se rend compte qu’elle a perdu sa carte d’identité. Très vite, elle retourne sur ses pas et alerte la sécurité. Malheureusement, les recherches ne mènent à rien et Joëlle ne peut donc pas prendre son vol…

De retour chez eux, les Rhodiens décident de lancer une procédure de recherche sur ce qu’ils pensent être le site internet du service des objets trouvés de l’aéroport de Charleroi. Il s’agissait en fait d’un site frauduleux.

► « Ils demandent jusqu’à 3000 euros » : Joëlle avertit ici sur l’existence de ce site

Philippe Verdonck, CEO de Brussels-South Charleroi, est au courant de cette problématique mais il ne peut rien faire: voici pourquoi

Olivier Bogaert, expert en cybercriminalité, donne des conseils pour ne pas se faire avoir

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo