Ronny Deila veut voir une réaction du Standard contre le CS Bruges: «Nous voulons cette première victoire en championnat»

PHOTONEWS_10990428-179

Si le Standard a débuté son championnat par un menu des plus corsés avec un affrontement face à La Gantoise et un déplacement à Genk, la suite est, sur papier, plus abordable. Ce dimanche, c’est le Cercle de Bruges qui pointera le bout de son nez à Sclessin. Un adversaire à la portée des Rouches mais qui sort tout de même d’une belle victoire sur Anderlecht.

Les Liégeois ont certes débloqué leur compteur lors de la première journée de la compétition, mais il s’agit cette fois de quadrupler leur présent total d’un point. « Nous voulons cette première victoire en championnat… et de cette manière engranger des points », annonce Ronny Deila. « À la maison, nous avons bien joué contre Gand alors que nous étions réduits à 10. Nous serons désormais à 11 et nous devrons nous créer des opportunités de but. »

« Une rancœur »

Et c’est surtout au niveau moral qu’un succès ferait le plus grand bien. Il prouverait que les Rouches sont en progrès, que la sauce commence, doucement, à prendre. « Une certaine rancœur nous anime par rapport à la semaine dernière », ajoute Noë Dussenne. « Nous devons être plus présents face au Cercle de Bruges que nous l’avons été à Genk. Nous avons clairement une revanche à prendre sur nous-mêmes. » Ainsi qu’à offrir aux fans encore présents en nombre dans le Limbourg ce succès. Ceux-ci semblent en effet accorder du crédit à ce nouveau Standard. « Nous avons un département dans le club qui joue la Ligue des champions : les supporters », complimente l’entraîneur norvégien. « Ce qu’ils ont fait à Genk était top. C’est magnifique d’avoir un tel soutien. Ils furent partie prenante de notre égalisation face à Gand et nous tenterons de vivre une nouvelle belle expérience ce dimanche. Mais je suis conscient que dans toute passion, il existe le rapport amour-haine… L’important cependant est que tout le monde veuille la même chose : le progrès. » Le capitaine abonde dans le même sens évidemment : « Nous devons engranger une première victoire à domicile, rendre fiers nos supporters. »

La marque Red Bull

Mais pour ce faire, il faudra supplanter le Cercle de Bruges, ce qui pourrait être plus compliqué qu’il n’y paraît. « Je constate que le championnat de Belgique propose des styles de jeu différents selon les équipes », analyse Ronny Deila. « Le Cercle exerce un press semblable à celui appliqué par les équipes ‘Red Bull’, avec une haute intensité, des arrières latéraux très actifs, une densité au centre du terrain et un jeu très direct en possession de balle. J’ai affronté ce système très souvent dans ma carrière et je sais ce qu’il est important d’appliquer pour qu’il réussisse. Nous devrons être à notre meilleur pour contrer les Brugeois. » Ce qu’entend bien démontrer Noë Dussenne : « À nous de faire mal au Cercle ! Ce match peut lancer notre saison, il ne faut pas avoir peur de le dire. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Foot amateur et chez les jeunes