Véronique et sa famille ne peuvent pas partir en vacances… car leur voiture reste bloquée: «S’ils avaient été honnêtes directement…»

Illustration
Illustration - Belga image

La famille était prête à partir en vacances. Ce samedi, Véronique, son mari Eduardo et leur fille Clara devaient se rendre en Espagne. Un voyage que la famille devait faire en voiture. « Devait » car samedi matin, impossible de partir. Au lieu de ça, Véronique a passé sa matinée au téléphone.

La raison de cette annulation est aussi malchanceuse qu’inédite. En effet, la veille, Véronique n’a pu enlever sa voiture hybride de la borne de recharge qu’elle avait trouvée tout près de chez elle. « La voiture était chargée. Tout était bon mais quand j’ai passé ma carte, tout est devenu rouge. Je ne pouvais pas enlever le câble », raconte-t-elle au Belang van Limburg.

Sur le moment, l’Anversoise ne panique pas et tente de trouver une réponse sur le site du gestionnaire. Elle y trouve des conseils lorsque le câble se coince dans la station de charge mais aucun ne fonctionne pour elle. L’unique solution possible pour Véronique aurait été d’abandonner son câble (d’une valeur de 300 euros… qu’elle aurait dû racheter). Chose qu’elle se refusait de faire d’autant qu’elle en avait besoin pour ses vacances.

Vacances reportées

Espérant toujours pouvoir partir le samedi matin, Véronique et son mari vont plus loin dans leur démarche en contactant le Helpdesk, normalement disponible 24 heures sur 24. Sans succès pour eux. « Nous avons appelé, en même temps et avec deux téléphones, le helpdesk néerlandophone et francophone, mais nous n’avons pu joindre personne. Après 2,5 heures de musique en attente, nous avons abandonné ».

Ce n’est finalement que le samedi matin que Véronique obtiendra une réponse. Pas celle qu’elle espérait puisqu’on lui annonce que le problème ne peut être résolu à distance et qu’il faut qu’un technicien se déplace… sans certitude que celui-ci vienne ce jour-là. Véronique, son mari et sa famille s’étaient donc résignés à être bloqués tout le week-end. « Pour moi, nous pouvions seulement partir en voyage le lundi après-midi au plus tôt… » Et même si elle souligne la disponibilité du helpdesk, elle regrette d’avoir été laissé dans le flou. « S’ils avaient été honnêtes en disant directement que le problème ne serait pas résolu pendant le week-end, nous aurions loué un câble ailleurs samedi. En espérant que notre câble soit encore sur la borne à notre retour. »

Finalement, une bonne surprise est arrivée le dimanche après-midi. « Un employé appelé. Ils se sont excusés et ont immédiatement envoyé un technicien. Depuis, mon mari a pu récupérer la voiture. » De quoi permettre à la famille de partir en vacances avec un peu d’avance… sur leur retard.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo