En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil Animaux

L’espace alpin européen sera trop petit pour le loup dans cinq ans

Si sa population continue de croître de la sorte, le loup se trouvera à l’étroit dans l’espace alpin européen d’ici cinq ans. Selon les estimations de l’association Groupe Loup Suisse, on devrait alors compter quelque 800 meutes et l’espèce régulera elle-même les naissances.

En 2021, on comptait déjà plus de 250 meutes de loups dans l’espace alpin, écrit lundi le Groupe Loup Suisse dans un communiqué. Avec la nouvelle augmentation de cette année, la moitié de l’espace vital sera bientôt colonisée.

Pour arriver à ces chiffres, les spécialistes du Groupe Loup Suisse partent du principe qu’un loup a besoin de quelque 250 km2. Tenant compte du taux de croissance jusqu’à présent, on devrait dénombrer plus de 300 meutes cette année. A ce rythme, le loup aura saturé son habitat dans cinq ans, selon le Groupe Loup Suisse.

En raison de la qualité de l’habitat et des effectifs de gibier très élevés dans les Alpes, même des interventions de régulation renforcées ne freineraient guère la croissance de la population. Et comme l’espèce est très mobile, aucune zone ne lui échappera.

Devant ce constat, le Groupe Loup Suisse considère comme une nécessité absolue de généraliser et systématiser la protection des troupeaux d’animaux d’élevage menacés. Des tirs plus rapides de l’animal ne remplaceront jamais une telle mesure.

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Animaux

Voir plus d'articles