Trains bondés, annulés ou en retard: Antoine, de Mons, pousse un coup de gueule, «avec tous ces soucis, je pense reprendre ma voiture»

Antoine Carliez se confie sur son expérience avec la SNCB.
Antoine Carliez se confie sur son expérience avec la SNCB. - T.D.

Antoine Carliez est à bout ! Lui qui prend le train quotidiennement pour rejoindre son travail à Bruxelles n’est pas du tout satisfait des services de la SNCB. « Je prends la ligne Mons – Bruxelles aéroport de Zaventem, c’est un assez long trajet. Quand c’est un train direct, ça va, mais quand je prends la ligne qui fait Quiévrain – Liège Guillemins, c’est là que tous les problèmes arrivent… », raconte Antoine.

Du 30 juillet au 28 août, Infrabel effectue des travaux sur les rails à hauteur de Halle. La SNCB a mis en place des bus pour faire la liaison. Autre possibilité : effectuer un détour via Ath. Ainsi, Antoine doit, en venant de Mons, prendre une correspondance à Ath pour aller à Bruxelles lorsqu’il emprunte la ligne directe. S’il prend la ligne en provenance de Quiévrain, il doit prendre une correspondance à Jurbise vers Ath, et une deuxième à Ath pour aller vers Bruxelles. Ce second trajet lui prend deux heures.

« Avec tous ces soucis, je pense reprendre ma voiture » : il n’en peut plus et il pousse un coup de gueule

La SNCB répond ici

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo. Téléchargez-la maintenant ici.

Notre sélection vidéo