En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Fil info Actus en direct

La vague de chaleur nationale n’a pas encore fait ses débuts selon David Dehenauw

Plus tôt aujourd’hui, l’IRM avait placé la Belgique en alerte pour une vague de chaleur.

La première vague de chaleur nationale prévue en 2022 n’a finalement pas été confirmée par les relevés de lundi, informe David Dehenauw de l’Institut royal météorologique (IRM). À Uccle, point de référence des météorologues, les températures maximales n’avaient pas dépassé 24,9 degrés Celsius à 16h20 ce lundi.

Pour qu’une période soit considérée comme vague de chaleur en termes météorologiques, il faut enregistrer à Uccle un minimum de cinq jours consécutifs avec une température d’au moins 25 degrés, dont au moins trois de 30 degrés ou plus.

Les 25 degrés « requis » pour connaître la première vague de chaleur de l’année ont donc été « manqués » de peu.

La plus longue canicule de l’histoire de la Belgique depuis le début du 20e siècle, date de 1947. Elle avait duré 19 jours et s’était étendue du 10 au 28 août. La vague de chaleur de 1976 a également été assez longue, comptabilisant 17 jours. En 2018, deux autres vagues de chaleurs avaient été enregistrées, une du 13 au 27 juillet, et l’autre du 29 juillet au 7 août.

Même si la sensation de chaleur est omniprésente, des gelées nocturnes sont pourtant possibles à la fin de l’été. En Belgique aussi. Ainsi, à Elsenborn (province de Liège), le mercure est déjà descendu à -1,3 degré ce mois-ci. À 538 mètres d’altitude, une température minimale de 0,7 degré a également été enregistrée lundi, selon le site meteo-BE.net.

Depuis hier et ce jusqu’en fin de semaine, les maxima atteindront ou dépasseront les 25 degrés en beaucoup d’endroits. La hausse des températures se poursuivra ensuite avec des maxima dépassant la barre des 30 degrés dans la plupart des régions en milieu de semaine.

En fin de semaine et/ou le week-end, ils pourraient même approcher, voire localement dépasser, les 35 degrés. Durant la première partie de la semaine, un temps plus frais persistera à la côte. Compte tenu de ces prévisions, la probabilité d’une vague de chaleur débutant hier ou ce lundi (selon les régions) est très élevée pour l’intérieur des terres, et nous amène à y émettre un avertissement de niveau jaune.

Cette vague pourrait se prolonger au-delà du prochain week-end.

Ce lundi soir, David Dehenauw tempère : « Température maximale à Uccle est de 24,9 degrés aujourd’hui. La vague de chaleur nationale n’a pas encore fait ses débuts. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles