Les troupes de Vladimir Poutine pourraient causer une catastrophe nucléaire «de type Tchernobyl» s’ils touchaient la plus grande centrale d’Ukraine

ISOPIX_26707190-001
Isopix

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les autorités craignent une catastrophe nucléaire, qui rappellerait les incidents de Tchernobyl, survenus en 1986. Petro Kotin a d’ailleurs déclaré ce lundi que si la plus grande centrale nucléaire du pays, située à Zaporizhzhia, était touchée, un tel drame pourrait se reproduire.

Le responsable ukrainien a par ailleurs demandé qu’il n’y ait plus d’armes dans cette zone, après qu’elle a été touchée par des bombardements. Il y a quelques jours, la Russie et l’Ukraine se sont accusées mutuellement d’avoir bombardé la zone.

A la télévision ukrainienne, Petro Kotin a déclaré : « Nous demandons à la communauté mondiale et à tous nos partenaires de créer une zone démilitarisée sur le territoire de la centrale. Si un conteneur est touché, il s’agirait d’un accident local. Mais si deux ou trois conteneurs le sont, ce serait beaucoup plus grave et il est impossible d’évaluer l’ampleur de la catastrophe. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo