Après avoir appris qu’il n’était pas le vrai père de son enfant, un Disonais frappe, étrangle et séquestre sa compagne, menaçant même de l’éventrer!

Il a pété les plombs après un test de paternité révélant qu’il n’était pas le père de l’enfant censé être celui du couple.
Il a pété les plombs après un test de paternité révélant qu’il n’était pas le père de l’enfant censé être celui du couple. - Prétexte PN

Après 17 ans de vie commune, Christophe, 30 ans, de Dison, se retrouve pour la deuxième fois en prison pour avoir tenté d’étrangler sa compagne, l’avoir séquestrée, harcelée et menacée de mort, le 10 mai dernier.

Ce jour-là, la police est appelée pour un différend familial car un homme serait parti en emportant l’enfant du couple. Elle trouve une femme en état de choc, qui déclare que son compagnon lui a porté des coups et a tenté de l’étrangler pour lui faire avouer qu’elle avait une relation avec un autre homme et savoir son identité. Il l’aurait même menacée de l’éventrer si elle n’avouait pas !

>> Le Disonais a fait vivre un véritable enfer à sa compagne.

>> Juste avant les faits, le trentenaire a découvert qu’il n’était pas le vrai père de son enfant...

>> « Cela a duré juste cinq minutes » : Christophe justifie ses accès de colère.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo