Le Journal de la rentrée - Retrouvez les photos de vos enfants dans votre journal LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

Avec la sécheresse, la province du Brabant wallon prend une mesure radicale: l’arrêté de police prend effet immédiatement!

Gilles Mahieu, le gouverneur de la province, a pris un arrêté de police ce mardi.
Gilles Mahieu, le gouverneur de la province, a pris un arrêté de police ce mardi. - Belga / Isopix

Après les provinces de Liège, Namur et de Luxembourg, c’est au tour de la province du Brabant wallon de prendre des mesures afin de prévenir les risques d’incendie sur son territoire face à la sécheresse qui s’est installée en Belgique.

«Au vu de la situation de sécheresse qui perdure, de la vague de chaleur actuelle, de l’état de la végétation et des prévisions météorologiques», le gouverneur du Brabant wallon a ainsi pris un arrêté de police interdisant l’usage du feu sur l’ensemble du territoire de la province, a-t-il annoncé dans un communiqué diffusé mardi matin.

Concrètement, l’arrêté de police, qui prend effet immédiatement, interdit tout feu en plein air dans les zones forestières, les prairies, les taillis et jardins. Il est désormais également interdit d’allumer un barbecue sur le domaine public et en milieu forestier, même dans les aires spécialement aménagées à cet effet. Les barbecues dans les cours et jardins d’habitation privée ou dans les espaces privés destinés à la restauration restent autorisés, moyennant des mesures de précaution.

Des mesures élargies

Les feux de veillée ou de fin de camp de jeunesse sont également proscrits, de même que l’allumage ou le décollage de lanternes célestes. L’arrêté prohibe également l’utilisation d’un désherbeur thermique sur un terrain végétalisé.

L’abandon d’objets en combustion, de tessons de bouteilles ou autres récipients réfléchissants, en bordure des bois, champs, végétations et broussailles sèches est aussi proscrit.

Enfin, les feux d’artifice n’échappent pas à l’interdiction, sauf autorisation du bourgmestre.

L’arrêté pris ce jour reste en vigueur jusqu’à la fin du mois. Il pourrait toutefois être prolongé ou levé anticipativement en fonction de l’évolution de la situation météorologique.

Le gouverneur Gilles Mahieu invite par ailleurs les citoyens à immédiatement appeler le 112 dans le cas où ils suspectent un départ de feu ou un incendie.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo