Vague de chaleur: attention aux amendes à la Côte Belge, «les touristes sont de bonne humeur mais ils oublient qu’il faut respecter ces règles»

Belgaimage-38605827
Belga

« Les locaux connaissent les règles à Knokke mais les touristes d’un jour ne les connaissent pas toujours. Ils sont en vacances et de bonne humeur mais ils oublient souvent qu’il faut respecter les règles ici », dit d’entrée de jeu le bourgmestre Piet De Groote, qui s’attend à une nouvelle affluence de touristes dans sa commune. « Il peut y avoir jusqu’à 200 000 personnes présentes en même temps aux heures de pointe », précise-t-il au Nieuwsblad.

Entre nuisances, déchets laissés sur la plage, balade torse nu dans la ville et autres incivilités, la police veille au grain et n’hésitera pas à infliger des sanctions administratives avec perceptions immédiates pouvant aller jusqu’à 350 euros.

Selon le bourgmestre, les journées chaudes telles que le Belgique est en train de traverser avec la vague de chaleur provoquent, entre autres, une énorme montagne d’ordures sur les plages. Même si « nous avons placé environ 250 poubelles, pour les déchets résiduels et les PMC, à chaque poste de secours. Tous les matins, 52 personnes sortent pour garder notre ville propre, et c’est tout un travail ».

Les autres formes de nuisance sont également traitées avec sévérité. « Les torses nus, les décharges illégales, les excès de vitesse ou vrombissement des moteurs, le harcèlement d’autrui ou la toilette dans les fontaines publiques ne se font pas à Knokke-Heist ».

La ville a lancé une campagne de courtoisie avec des étudiants qui distribuent des dépliants aux arrêts de tramway, de bus et aux gares. Un marquage au sol dans certaines rues indique aussi ce qui est autorisé. Sur le sable, des panneaux d’avertissement ont été placés.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo