Les images impressionnantes de l’incendie à Vaux-sur-Sûre où 15 hectares ont brûlé (photos et vidéo)

Photos
Plusieurs casernes de la province du Luxembourg ont été mobilisées depuis mardi soir.
Plusieurs casernes de la province du Luxembourg ont été mobilisées depuis mardi soir. - D.R.

À l’heure d’écrire ces lignes, plus de 15 hectares de forêt ont été détruits par le feu à Vaux-sur-Sûre. Plusieurs postes de la zone de secours Luxembourg ont été dépêchés sur place pour venir à bout de l’incendie qui s’était déclaré mardi soir dans une réserve naturelle à la limite des communes de Léglise et de Vaux-sur-Sûre. Et ce mercredi matin, après une nuit plus calme, le feu a repris dans la réserve.

3 hectares brûlés mardi, nous sommes désormais à plus de 15.
3 hectares brûlés mardi, nous sommes désormais à plus de 15. - D.R.

Le feu a repris ce mercredi matin dans la réserve.
Le feu a repris ce mercredi matin dans la réserve. - D.R.

Une douzaine de pompiers était toujours déployée mercredi après-midi à Vaux-sur-Sûre pour tenter d’éteindre l’incendie qui consume depuis mardi une réserve naturelle de 10 à 15 hectares située à proximité du village de Winville. « Nous sommes retournés sur place ce mercredi matin, vers 7 heures », commente Stéphane Thiry, commandant de la zone de secours Luxembourg. « Il y a toujours du boulot pour éviter que l’incendie ne reparte. »

Les pompiers doivent composer avec des conditions climatiques et un environnement propices aux reprises d’incendie. «C’est un site fort naturel avec du fauchage. Ça sèche à mesure qu’on arrose», poursuit le commandant Thiry.

Des moyens impressionnants

Pour Joël Lambert, caporal-pompier de la zone Luxembourg, le terrain est difficile d’accès. Il s’est confié à nos confrères de RTL. « C’est difficile, le terrain est assez pentu, c’est vraiment difficile d’accès. Ça prend encore un peu partout. On noie les bords pour éviter que ça reparte parce qu’avec la chaleur, ça reprend très vite. »

Les effectifs mobilisés sur place ce mercredi comprennent deux autopompes et deux citernes. La veille, une quarantaine de pompiers issus de six casernes ont bataillé des heures durant pour venir à bout des flammes, avec l’appui d’un hélicoptère de la police fédérale, de la protection civile et de plusieurs agriculteurs dotés de citernes d’eau. Plusieurs agriculteurs sont également venus en aide aux pompiers avec leurs citernes d’eau, un très beau geste de solidarité. « Entre 10 et 20 agriculteurs avec leurs tonneaux à lisier qui ont donné pas mal de coups de main parce qu’ils ont amené l’eau ici même sur le site, et qui ont pu également prendre des chemins qui n’étaient pas des plus accessibles avec leurs tracteurs et donc par rapport à ça, un bon coup de chapeau à eux pour leur boulot », a confié toujours à RTL Yves Besseling, le bourgmestre de Vaux-sur-Sûre.

L’origine du sinistre était toujours inconnue mercredi après-midi. Les pompiers n’ont rien remarqué de suspect, rapporte le commandant de la zone de secours. L’enquête se poursuit au niveau de la zone de police Centre-Ardenne pour tenter de déterminer la cause de l’incendie. Le parquet du Luxembourg a été avisé de la situation.

Une zone propice à l’embrasement.
Une zone propice à l’embrasement. - D.R.

Le terrain est pentu, c’est très difficile d’accès.
Le terrain est pentu, c’est très difficile d’accès. - D.R.

La solidarité était de la partie mardi soir pour aider les pompiers.
La solidarité était de la partie mardi soir pour aider les pompiers. - D.R.

Une des techniques pour maitriser le feu, c'est de créer des trachées dans la végétation.
Une des techniques pour maitriser le feu, c'est de créer des trachées dans la végétation. - D.R.

Les reprises sont incessantes.
Les reprises sont incessantes. - D.R.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo