En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports Athlétisme

Athlétisme: Shelley-Ann Fraser-Pryce ne s’arrête plus

La Jamaïquaine, championne du monde du 100 m, a bouclé son sixième 100 m de l’année en moins de 10.70 à Monaco en s’imposant en 10.62. Sur 1.500 m, la Kenyane Faith Kipyegon a échoué tout près du record du monde. Noah Lyles, lui, a survolé le 200 m.

Mais où (et quand ?) s’arrêtera-t-elle ? À 35 ans, la Jamaïquaine Shelley-Ann Fraser-Pryce a encore frappé très fort, ce mercredi soir, au meeting de Monaco, 10e étape de la Diamond League. La double championne olympique et quintuple championne du monde du 100 m a amélioré sa meilleure performance mondiale de l’année de 4 centièmes en s’imposant en 10.62 (+0,4), son sixième chrono de l’année sous les 10.70 !

Celle que l’on surnomme « Mommy Rocket » a devancé sa compatriote Shericka Jackson, la championne du monde du 200 m, qui a fini en 10.71, un nouveau record personnel, et l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou qui, en 10.72, a établi un nouveau record d’Afrique.

« Courir régulièrement en 10.6 signifie énormément pour moi », a déclaré SAFP. « Ce n’est pas facile d’être aussi rapide à un haut niveau mais la piste de Monaco est très bonne et le temps était idéal. Il manquait peut-être juste un vent légèrement plus favorable. C’est important pour moi d’enchaîner ces chronos parce que je veux réussir une grande saison. J’espère encore améliorer mon record personnel (10.60, NDLR) avant la fin de la saison. »

Kipyegon, si près de Dibaba

L’autre exploit de la soirée monégasque est venu de la Kenyane Faith Kipyegon. La double championne olympique et du monde du 1.500 m a amélioré son record personnel, le faisant passer de 3.51.07 à 3.50.37, n’échouant qu’à 30 centièmes du record du monde de l’Éthiopienne Genzebe Dibaba (3.50.07) en craquant un peu sur la fin.

« Cela fait un petit temps que je chasse ce record mais je suis satisfaite de ce « personal best » malgré tout », a déclaré Kipyegon. « Je suis triste de l’avoir laissé filer dans les derniers mètres mais j’espère y arriver la prochaine fois. Je rentre chez moi maintenant pour me préparer pour la finale de la Diamond League à Zurich ».

Côté masculin, l’Américain Noah Lyles a une nouvelle fois corrigé son jeune compatriote Erriyon Knighton en triomphant sur 200 m en 19.46, le deuxième chrono de sa carrière derrière son record US de 19.31 battu lors des Mondiaux d’Eugene. Knighton, qui n’a toujours que 18 ans, a terminé en 19.84 devant Michael Norman, qui est une nouvelle fois descendu sous les 20 secondes en 19.95.

La surprise est venue du Burundais Thierry Ndikumwenayo. Même s’il s’était déjà distingué lors du meeting de Rome en descendant sous les 13 minutes sur 5.000 m (12.59.39), où il avait fini 8e, il a frappé très fort en s’imposant en 7.25.93 sur 3.000 m, établissant ainsi la meilleure performance de l’année et améliorant son ancien meilleur chrono (7.34.91) de plus de 9 secondes !

PRINCIPAUX RÉSULTATS

Hommes

200 m : (+0,8 m/s) 1. Lyles (USA) 19.46 ; 2. Knighton (USA) 19.84 ; 3. Norman (USA) 19.95. 1.000 m : 1. Wightman (GBr) 2.13.88. 3.000 m : 1. Ndikumwenayo (Bdi) 7.25.93 ; 2. Aregawi (Eth) 7.26.81. 110 m haies : (+0,6) 1. Holloway (USA) 12.99 ; 2. Cunningham (USA) 13.03 ; 3. Parchment (Jam) 13.08. Hauteur : 1. Barshim (Qat) 2,30 m ; 2. Woo (CdS) 2,30. Longueur : 1. Masso (Cub) 8,35 m ; 2. Tentoglou (Grè) 8,31.

Femmes

100 m : (+0,4) 1. Fraser-Pryce (Jam) 10.62. 2. Jackson (Jam) 10.71 ; 3. Ta Lou (CIV) 10.72. 400 m : 1. Miller-Uibo (Bah) 49.28 ; 2. McLeod (Jam) 49.87 ; 3. Williams (Bar) 50.10. 800 m : 1. Goule (Jam) 1.56.98 ; 2. Hurta (USA) 1.57.85. 1.500 m : 1. Kipyegon (Ken) 3.50.37. 400 m haies : 1. Clayton (Jam) 53.33. 3.000 m steeple : 1. Getachew (Eth) 9.06.19. Perche : 1. Kennedy (Aus) 4,66 m ; 2. Morris (USA) 4,66 ; 3. Stefanidi (Grè) 4,66. Triple saut : 1. Rojas (Vén) 15,01 m ; 2. Ricketts (Jam) 14,91. Javelot : 1. Barber (Aus) 64,50 m.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles