En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil Régions Tournai Actualité de la région de Tournai

Quatre blessées lors d’une violente collision à Condé, sur la route de Bon-Secours

L’accident s’est produit, en fin d’après-midi ce mercredi, sur la route de Bonsecours. Une longue ligne droite, située côté français, tout près de la frontière belge, où la jeune Éva Szafranski avait perdu la vie il y a trois ans.

Quatre ambulances, un véhicule de secours routier pour découper la portière qui bloquait une automobiliste dans sa voiture, puis deux équipages de police-secours… D’importants moyens ont été déployés, peu après 17h ce mercredi, pour secourir les occupants de deux voitures belges. Plus d’une vingtaine de sapeurs, au total, des casernes de Vieux-Condé, Bruay, Anzin ou encore Saint-Amand.

L’accident s’est produit à quelques centaines de mètres de la frontière belge sur la route de Bon-Secours à Condé (France). Une Seat jaune et une Tesla grise roulaient toutes deux dans le sens Condé- Péruwelz. « La première voiture a mis son clignotant pour tourner dans le chemin de terre », montre une automobiliste qui circulait en sens inverse. Dans le même laps de temps, la Tesla a entrepris de doubler la citadine jaune. S’il appartiendra aux autorités compétentes de déterminer les responsabilités de chacun, les sapeurs ont dû secourir cinq personnes.

Deux voitures belges

« La dame qui conduisait la Seat avait mal dans la poitrine à cause de la ceinture », explique la témoin. « Et la passagère de l’autre voiture s’est évanouie à l’arrivée des pompiers. » Avant de pouvoir examiner la quinquagénaire qui était au volant de la Seat, les sapeurs ont dû découper la portière pour l’extraire de l’habitacle. Ses deux filles, de 23 et 27 ans, se trouvaient aussi dans la voiture. Légèrement blessées, tout comme la passagère de la Tesla, elles ont toutes les quatre été transportées jusqu’aux urgences de Valenciennes. La circulation a dû être coupée durant près d’une heure et demie. Pendant que les automobilistes patientaient, on sentait que l’accident qui a coûté la vie à la jeune Éva Szafranski, il y a trois ans, était sur toutes les lèvres: il s’était produit sur ce même axe.

Sudinfo

Aussi en Tournai Actu

Voir plus d'articles