Aya Nakamura et son compagnon en garde à vue: voici ce que la police aurait découvert à leur domicile

Belgaimage-3287618
Belga

D’après les premiers éléments de l’enquête, le couple a fait appel aux policiers à la suite d’une dispute qui était devenue houleuse. « Il n’y a pas eu vraiment de coups, il n’y a pas eu d’étranglement, on est plus sur des dégradations d’objets », a indiqué cette source, précisant qu’ils ont été légèrement blessés.

Le couple, qui a eu récemment un enfant, est ressorti libre avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour « violences par conjoint avec ITT de moins 8 jours » fin novembre. Contactés par la presse française, les avocats des intéressés ont refusé de s’exprimer sur l’affaire, tout comme les deux protagonistes qui, pour le moment, n’ont fait aucun commentaire à ce sujet.

Mais le Parisien fait aujourd’hui de nouvelles révélations sur cette affaire : Aya Nakamura et ses amis auraient été menacés par Vladimir Boudnikoff avec une arme à feu. Ils ont pris peur et auraient donc appelé la police en conséquence. Les voisins avaient déjà appelé les forces de l’ordre, d’ailleurs.

Une perquisition a été réalisée au domicile d’Aya et une arme factice, une carabine, 14 000 euros en liquide ainsi que trois pieds de cannabis, auraient été découverts.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo