Disparition de Natacha au Pérou: les traces de sang retrouvées ont été analysées, elles n’appartiennent pas à la jeune Belge

B9731392763Z.1_20220701131150_000+G6QKQDH1R.1-0

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans, est portée disparue depuis le 24 janvier 2022. La police a procédé le 29 juin dernier à la fouille d’une maison où la jeune femme aurait été vue avant de ne plus laisser de trace. Des sources locales rapportaient dans un premier temps que son corps pourrait se trouver sur la propriété. Nos confrères péruviens indiquent que la jeune Belge aurait en effet participé à une fête dans la nuit du 23 janvier à cet endroit.

Selon une information de La Republica, des traces de sang ont été trouvées dans cette maison perquisitionnée par la police à Cabanaconde. Cependant, aucun corps n’a été retrouvé. Le sang, qui a été analysé, n’appartient pas à Natacha, a indiqué Miguel Cayetano, chef de la police d’Arequipa.

« Dans le cadre de l’enquête, un échantillon de sang a été envoyé à Lima. Les analyses indiquent qu’il correspond effectivement à une personne humaine, mais il ne s’agit pas de Natacha » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

La police péruvienne envisage trois hypothèses sur ce qu’il aurait pu arriver à Natacha : une chute dans la rivière après un accident, une mort violente ou la possibilité qu’elle soit vivante. » Tant que le corps n’est pas retrouvé, toutes les théories sont valables », a-t-il assuré.

Les parents de la jeune femme, Sabine Verhelst et Eric de Crombrugghe, avaient été avertis de la découverte des enquêteurs péruviens. « Il ne s’agit pas de sang, mais de fluide corporel que les enquêteurs ont trouvé dans une dépendance de La Estancia, l’hôtel de Cabanaconde où Natacha a séjourné le 23 janvier 2022. Il était invisible à l’œil nu », précisait début juillet la maman de Natacha à nos confrères de Het Laaste Nieuws.

« Les détectives ont trouvé des vêtements et un matelas. Il est très probable que les fluides corporels retrouvés étaient ceux d’invités qui s’y trouvaient. Ce ne sont probablement pas ceux de notre fille. La recherche en laboratoire devrait fournir une réponse définitive. Cela pourrait prendre quelques jours de plus (…) La bonne nouvelle, c’est que l’enquête se déroule bien. Nous continuons d’espérer que nous retrouverons notre fille ».

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans effectuait un trek au Pérou. Elle avait laissé un sac à dos dans sa chambre d’hôtel à Cabanaconde, un petit village perché à plus de 3.000 mètres d’altitude dans les Andes péruviennes, avant de partir seule, le 24 janvier vers 05h00, pour aller contempler le canyon de Colca, l’un de plus profonds du monde.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo