En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Fil info Actus en direct

L’ex-président russe Dmitri Medvedev en visite chez les séparatistes

L’ex-président russe Dmitri Medvedev a effectué jeudi avec plusieurs autres hauts responsables de son pays un déplacement dans une région séparatiste prorusse de l’est de l’Ukraine, appelant à resserrer encore les liens avec Moscou.

Il s’agit de l’une des plus importantes délégations russes à se rendre dans l’Est ukrainien depuis le début de l’offensive de Moscou, le 24 février.

Dans un communiqué paru sur Telegram, M. Medvedev a dit avoir «eu des entretiens au sujet des mesures à prendre en priorité pour assurer la sécurité des républiques du Donbass, sur instructions du président» russe Vladimir Poutine.

«Une attention particulière a été accordée à l’harmonisation des législations» des régions séparatistes avec celle de la Russie, ainsi qu’à la réparation des infrastructures et à la préparation des écoles pour la rentrée, a-t-il ajouté.

Outre M. Medvedev, étaient notamment présents le chef-adjoint de l’administration présidentielle russe, Sergueï Kirienko, le ministre de l’Intérieur, Vladimir Kolokoltsev, et le chef des services de sécurité (FSB), Alexandre Bortnikov.

M. Medvedev, qui a été président de 2008 à 2012, puis Premier ministre de 2012 à 2020, est actuellement vice-président du puissant Conseil de sécurité russe.

Jeudi, il s’est notamment entretenu avec le dirigeant séparatiste de la région de Lougansk, Léonid Passetchnik, et celui de la région voisine de Donetsk, Denis Pouchiline.

Ces deux entités ont fait sécession en 2014 avec l’appui de Moscou et se sont élargies à la faveur de l’offensive que mène la Russie cette année contre l’Ukraine.

Moscou considère ces territoires comme des Etats à part entière, ce que ne reconnaît pas la communauté internationale.

Le déplacement de M. Medvedev intervient à un moment où Moscou est soupçonné de préparer l’annexion de vastes pans de l’Ukraine.

Les autorités séparatistes de l’est plaident ouvertement pour un rattachement à la Russie et les administrations d’occupation prorusses dans le sud s’apprêtent à organiser des référendums d’annexion dont certains pourraient se dérouler dès le mois prochain.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles