En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Fil info Actus en direct

Cinq stations mesurent des concentrations d’ozone élevées au nord du pays

Les températures élevées, combinées à l’ensoleillement et à la pollution de l’air, ont entraîné jeudi le dépassement du seuil européen d’information relatif aux concentrations d’ozone dans cinq stations de mesure belges.

Dans la province du Limbourg, le seuil d’information de 180 microgrammes d’ozone par mètre cube d’air a été dépassé à Bree (195), Hasselt (184) et Gellik (181). Chaque fois après 18h00.

Le seuil d’information a également été dépassé à Dessel en province d’Anvers ainsi qu’à Aarschot en Brabant flamand. Là aussi, chaque fois après 18h00.

Le 19 juillet dernier, le seuil d’information avait déjà été dépassé dans notre pays, également à Dessel (202) ainsi qu’à Bree (194) tandis que le 18 juin, 181 microgrammes par mètre cube avaient été relevés à Uccle.

Aucun jour d’ozone n’avait par contre été relevé en 2021 en raison du temps «humide», une première depuis le début des mesures en 1978.

Lorsque le seuil d’information est dépassé, la population doit être informée afin que chacun puisse se prémunir contre les risques d’exposition aux fortes concentrations d’ozone.

Les personnes particulièrement sensibles à la pollution de l’air (comme les enfants, les personnes âgées ou les personnes souffrant de problèmes respiratoires) ne doivent par exemple pas pratiquer d’activité physique inhabituelle en plein air entre 12h00 et 22h00. Les concentrations d’ozone à l’intérieur sont par ailleurs en moyenne moitié moins élevées qu’à l’air libre.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles