Quatre nouvelles WebTV viennent désormais diversifier le paysage audiovisuel francophone

Quatre nouvelles WebTV viennent désormais diversifier le paysage audiovisuel francophone

«Bruxelles ma belle» met en lumière quelque 150 artistes, belges et étrangers, à travers des vidéos tournées dans une centaine de lieux emblématiques de la capitale. «Full TV» a pour ambition de redorer l’image de Charleroi et enrayer le traitement médiatique habituel jugé «pessimiste». «Actu TV» traite de thématiques touchant à différents aspects de la culture tels que la littérature, la poésie et les médias. Enfin, «Racing Channel» propose des programmes tournés vers les sports moteurs.

«Le secteur des WebTV est en pleine expansion et son rôle au sein du paysage audiovisuel est souvent complémentaire aux médias traditionnels, notamment parce que les WebTV touchent à des thématiques peu explorées par ces derniers», souligne le CSA qui s’attend à ce que leur nombre ne cesse d’augmenter. Il s’agit, pour la plupart, de médias participatifs animés par des passionnés.

Les WebTV proposent par ailleurs de nouvelles possibilités d’expression aux créateurs et aux communautés (locales, d’intérêts ou d’origine). La déclaration du CSA est perçue par certains éditeurs comme un gain en légitimité.

Notre sélection vidéo