«Five days at Memorial»: Apple TV+ revient en série sur l’ouragan Katrina qui avait fait 1833 morts en 2005 aux États-Unis

Five_Days_at_Memorial_
Apple TV+

Le 23 août 2005, l’ouragan Katrina frappait de plein fouet la côte sud des États-Unis, faisant 1833 morts en une semaine. Dix-sept ans plus tard, Apple TV+ revient, en série, sur les conséquences immédiates du chaos sur un hôpital de la Nouvelle-Orléans. Adapté d’un livre du même nom, « Five days at Memorial » met en scène les médecins et infirmiers contraints de choisir qui doit vivre et qui doit mourir, alors qu’aucun plan d’évacuation n’existait à l’époque.

Déclinée en huit épisodes, cette fiction, portée par la brillante Vera Farmiga (« Bates Motel ») et ponctuée d’images d’archives douloureuses, illustre ainsi l’impact des décisions cruciales qui pèsent pour le reste d’une vie. Fort de son aptitude à examiner l’histoire de façon critique, John Ridley, scénariste de « 12 Years a Slave », travaille ici avec Carlton Cuse, ancien pilier de « Lost », qui apporte quant à lui une tension dramatique redoutable.

Il en sort un feuilleton psychologiquement éprouvant, qui dénonce les failles d’un système en mettant en lumière les pénibles conditions dans lesquelles évoluait le personnel de santé, absolument pas prêt à affronter pareille tragédie.

« Five days at Memorial », disponible sur Apple TV+.