En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Un Liégeois avait menacé de couper la tête des policiers en plein confinement

Le tribunal correctionnel de Liège a accordé vendredi une suspension du prononcé pour une durée de deux ans à un Liégeois âgé d’une vingtaine d’années qui avait commis des faits d’outrages envers trois agents de police.

En avril 2020, durant la première période de confinement liée à la pandémie, le prévenu avait été surpris à Herstal alors qu’il circulait en voiture, malgré l’interdiction en vigueur. L’homme s’était montré nerveux à l’égard des policiers et avait proféré des insultes. Ses propos exagérés ont dérivé vers des menaces précises envers les policiers, lorsqu’il a menacé de leur couper la tête.

Aveux et regrets

Le prévenu a formulé des aveux et des regrets sur les faits, exposant devant le tribunal qu’il s’était énervé parce que sa compagne était enceinte et qu’il se trouvait sous pression à l’époque des faits. Il a contesté toute intention de s’en prendre à l’intégrité des policiers.

Le tribunal lui a accordé la suspension du prononcé pour une durée de deux ans.

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles