En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Fil info Actus en direct

Boris Johnson se dit «atterré» par l’agression contre Salman Rushdie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est dit «atterré» par l’agression dont a été victime vendredi son compatriote l’écrivain Salman Rushdie aux Etats-Unis.

Je suis «atterré que Sir Salman Rushdie ait été poignardé alors qu’il exerçait un droit que nous ne devrions jamais cesser de défendre», a réagi M. Johnson dans un tweet, en allusion à la liberté d’expression.

«Je pense à ses proches. Nous espérons tous qu’il va bien», a ajouté le chef du gouvernement, quelques heures après que l’auteur des «Versets sataniques» eut été agressé et poignardé au cours d’une conférence dans l’Etat de New York.

L’état de santé de M. Rushdie, 75 ans, n’est pour l’instant «pas connu», selon la police américaine, tandis que son agresseur présumé a été interpellé.

L’ouvrage «Les Versets sataniques» avait fait de M. Rushdie, né en Inde en 1947 juste avant l’indépendance, la cible d’une fatwa de l’ayatollah iranien Rouhollah Khomeiny en 1989 et le symbole de la lutte contre l’obscurantisme religieux et pour la liberté d’expression.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles