En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Theux et Pepinster ont pris des arrêtés pour restreindre la consommation d’eau

On n’a pas encore fini d’entendre parler de la sécheresse qui sévit actuellement. On compte désormais 18 communes qui ont pris des arrêtés pour restreindre l’usage de l’eau. Parmi elles, Pepinster et Theux.

Désormais, 18 communes ont pris des arrêtés de police visant à restreindre la consommation de l’eau, ressort-il de la réunion de la Cellule d’expertise sécheresse de la Région wallonne vendredi. La navigation sur le Lac de Nisramont et les Deux Ourthes sera également interdite à partir du lundi 15 août, note le SPW.

Depuis la dernière réunion le 4 août dernier, les communes ayant émis un arrêté de police sont passées de 13 à 18. Il s’agit dorénavant des communes de Chimay, Amel, Vresse-sur-Semois, Bouillon, Libin, Libramont-Chevigny, Léglise, Habay, Saint-Hubert, Tellin, Rochefort, Tennevile, Gouvy, Stoumont, Theux, Durbuy, Bertogne et Pepinster. Le SPW souligne également que La Roche-en-Ardenne bénéficie aussi désormais d’une surveillance accrue de la part de la SWDE, à l’instar de Jalhay, Vielsalm, Beauraing et Houffalize.

Bien que dans les autres communes la production et la distribution d’eau se déroule normalement, le SPW rappelle que « compte tenu de la situation actuelle et des tendances pour les prochains jours, et pour éviter toute difficulté de production ou de distribution dans certaines zones, il est recommandé que la prudence dans l’utilisation de l’eau soit de mise. » Le SPW conseille donc d’éviter, notamment, le lavage des voitures, l’arrosage des pelouses et des plantations, ou encore le nettoyage non essentiel des sols.

Pour ce qui est des voies navigables, les mesures de regroupement des bateaux aux écluses ont été élargies au Haut-Escaut et restent de mise sur l’ensemble du réseau, à l’exception de l’Escaut, la Dendre et des canaux du Hainaut. Une réduction du tirant d’eau (partie immergée d’un bateau) de 1,4 mètre sur la Haute Sambre est également de mise ainsi que de 0,1 m sur la Lys.

L’interruption des manœuvres pendant la nuit (de 22h à 6h) à l’écluse de Lanaye est désormais élargie aux écluses d’Ampsin et d’Ivoz-Ramet, et est désormais d’application pour une durée indéterminée.

Du côté du barrage et du Lac de Nisramont, près de La Roche-en-Ardenne (province de Luxembourg), un avis a été émis envers la batellerie en raison des faibles débits et des niveaux d’eau associés. Il a été décidé d’interdire la navigation sur le lac ainsi que sur les Deux Ourthes à partir du lundi 15 août.

Au niveau des zones de baignade, 23 des 25 restent accessibles, seuls les accès à celles de Neufchâteau et du Lac de Falemprise sont pour l’instant interdits.

Les précipitations ont été inexistantes ou extrêmement faibles sur le territoire wallon depuis la dernière réunion de la Cellule d’expertise sécheresse. L’indice sécheresse de l’Institut royal météorologique (IRM) indique toujours un scénario sec. Son évolution pour les 10 prochains jours montre que l’on devrait entrer pleinement dans un scénario extrêmement sec à l’est de la province de Liège et que toutes les autres provinces devraient être sèches.

La prochaine réunion de la Cellule d’expertise sécheresse est fixée au 18 août (13h30). D’ici-là, la situation fera l’objet d’un monitoring constant par l’ensemble des services concernés.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles