Le Journal de la rentrée - Retrouvez les photos de vos enfants dans votre journal LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

Plusieurs chevaux ont péri dans les flammes dans l’incendie du manège à Theux: «Il y a eu quelques intoxications à la fumée et beaucoup de malaises»

Le hangar abritait des chevaux et contenait du foin.
Le hangar abritait des chevaux et contenait du foin. - Zone VHP

Énorme frayeur ce samedi après-midi au manège de la Fagne Saint-Remacle, sur les hauteurs de Theux, où un important incendie s’est déclaré. Près de 50 pompiers sont intervenus sur place pour éteindre le feu qui avait pris au niveau d’un hangar. À l’arrivée des secours, le hangar était totalement embrasé mais la situation a été vite maîtrisée de telle sorte qu’il n’y avait plus de risque d’extension.

De nombreux moyens ont été mobilisés sur place. Quatre autopompes, cinq citernes, une auto-échelle, deux officiers, un ART (Animal Rescue Team), un véhicule de ravitaillement, un poste de commandement.

Malheureusement, tous les chevaux présents sur place n’ont pas pu être sauvés. « Plusieurs bêtes sont blessées et plusieurs sont décédées », rapportait le commandant de la zone de secours, Quentin Grégoire. Sur le moment, le nombre exact n’était pas connu actuellement, car le bâtiment était instable et il n’était pas possible d’y pénétrer. « Le bâtiment s’est effondré en partie et le reste de la structure est fortement fragilisé » reprend Jean-Michel Lejeune, directeur des opérations à la zone de police Fagnes. Ce dimanche, il semble que six cheveaux sont décédés alors que sept sont blessés.

« Certains équidés, en panique, sont parvenus à fuir et se sont échappés, parfois assez loin du manège », explique le bourgmestre de Theux, Pierre Lemarchand, à Belga.

Heureusement, rassure la police sur place, aucune personne ne manque à l’appel. « Quand on est arrivé il y avait du monde partout des chevaux partout. » Et pour cause, en plus d’un stage équestre de 4 jours pour les jeunes, le manège accueillait aussi une compétition internationale de saut d’obstacles. « Il y a eu quelques intoxications à la fumée mais on ne peut pas vraiment parler de blessures. Ce sont des personnes qui ont été incommodées par la fumée. Il y a eu aussi beaucoup de malaises dus à l’émotion et à la chaleur » Au vu des circonstances, c’est une chance qu’il n’y ait pas eu de blessé grave, estime Jean-Michel Lejeune.

Entre la chaleur extrême, la sécheresse et les ballots de foin, il n’a pas fallu longtemps pour qu’un début d’incendie dans une écurie où étaient stockés de nombreux ballots de paille ne vire au cauchemar.

Des nombrexu enfants et ados se trouvaient sur place et ont été choqués.
Des nombrexu enfants et ados se trouvaient sur place et ont été choqués. - V.M.

En quelques minutes, la fumée est devenue visible à plusieurs kilomètres à la ronde tandis que, sur le site du manège, « tout le monde criait et courait dans tous les sens » explique un groupe de jeunes filles installées en sécurité dans un champ à proximité. « J’étais à l’entrée de la piste puis quelqu’un a vu le feu et a crié. On est allé chercher nos chevaux et on est allées se réfugier dans les bois. Quand on était dans le chemin c’était la panique » explique l’une d’elles. D’autres ont vu le bâtiment s’embraser de très près. « On était en train de faire les boxes. J’ai voulu aller vider la brouette et puis j’ai vu les flammes. Quelqu’un qui était derrière moi s’est mis à courir. J’ai vite détaché mon cheval et on est parti. »

On ne connait pas encore les causes exactes de ce feu.

Un événement loin d’être anodin pour tous ces jeunes, très nombreux ce jour-là au manège.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo