En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Namur Sport local à Namur

Equitation: Jérôme Guéry vice-champion du monde, «Plus fort que le bronze de Tokyo»

Enorme performance du Namurois qui obtient une médaille d’argent.

Jérôme Guéry (Quel Homme de Hus) a décroché la médaille d’argent du concours individuel de saut d’obstacles des championnats du monde d’équitation, ce dimanche à Herning, au Danemark.

Troisième à l’issue du premier tour de cette finale, réservée aux 60 meilleurs cavaliers, Jérôme Guéry a gagné une place après le second tour, signant un sans-faute sur la journée. Avec un total de 3,35 points de pénalité, le Namurois termine 2e derrière le Suédois Henrik von Eckermann (King Edward), médaille d’or avec 0,58 points de pénalité. Le Néerlandais Maikel van der Vleuten (Beauville Z N.O.P.) prend la médaille de bronze avec 5,69 points de pénalité. « Je place cette médaille plus haut que le bronze aux Jeux de Tokyo obtenu en 2021 dans la compétition par équipes de saut d’obstacles », a réagi Guéry en conférence de presse, faisant allusion à la breloque obtenue il y a un an avec Devos et Wathelet.

« C’est une nouvelle étape dans ma carrière de cavalier », a souligné le Namurois. « En tant qu’enfant, vous rêvez de Jeux Olympiques et des Mondiaux. Maintenant, je peux affirmer que vous pouvez réaliser vos rêves en travaillant dur. Mon expérience dans les grands championnats m’a aidé à garder mon calme ces derniers jours »

En attente pour Paris 2024

Une médaille d’argent qui vient atténuer la déception du concours par équipes où la Belgique a terminé à la 7e place, manquant une première chance de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024. « En équipe, l’objectif était de décrocher une médaille et donc de se qualifier. Une fois cet objectif manqué, j’ai rapidement tourné le bouton et je me suis concentré sur l’épreuve individuelle. »

Le cavalier de Sart-Dames-Avelines a également souligné les performances de son cheval Quel Homme de Hus, qui aura 18 ans pour les Jeux de Paris en 2024. « Il peut tout faire. Il n’a aucun problème à sauter haut et il ne doute pas. Son seul défaut, c’est son manque de vitesse mais je savais que ce ne serait pas un problème ici. Si quelqu’un mérite cette médaille, c’est bien lui. Comme il doit faire peu d’efforts pour franchir des obstacles, je suis convaincu qu’il sera en forme en 2024. Je ne vais évidemment pas lui préparer un programme trop chargé. »

Guéry disputait ses premiers Mondiaux équestres. Il est le troisième cavalier belge à décrocher une médaille en individuel aux Mondiaux, après Jos Lansink, champion du monde en 2006 avec Cavalor Cumano, et Philippe Le Jeune, médaille d’or en 2010 avec Vigo d’Arsouilles.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Namur Sport

Voir plus d'articles