A La Louvière, le Point D’Eau engage des étudiants sauveteurs sur le champ!

Le Point d’Eau recrute des sauveteurs.
Le Point d’Eau recrute des sauveteurs. - David Claes

Au bord de la piscine, perchée sur une chaise panoramique, une paire d’yeux scrute attentivement les baigneurs. Il s’agit de Laure, 22 ans, de Carnières.

Laure veille.
Laure veille. - David Claes

La jeune fille est maître-nageuse et engagée sous contrat étudiant par le Point d’Eau. « Je suis un cursus en éducation physique à l’UCLouvain. Pour accéder à ce job, il faut être titulaire d’un BSSA, un brevet de sauvetage délivré par la LFBS (Ligue francophone belge de Sauvetage ASBL) ».

Les sauveteurs se partagent 7 postes de surveillance au sein du complexe. « Nous effectuons une rotation toutes les 20 minutes. Cela nous permet de rester plus concentrés. Ma zone préférée, c’est le Spray Park. Être en plein air, c’est vraiment plus agréable. De plus, il n’y a ici aucun risque de noyade. Le revêtement en gomme élastique amortit les chutes des petits et les parents sont tout proches ».

String et GSM, c’est niet

Le plus délicat pour Laure, c’est d’aborder les personnes qui ne suivent pas le règlement. « Le GSM est interdit dans les zones de baignade pour une question de respect de la vie privée en cas de photos intempestives. Mais beaucoup de personnes le prennent automatiquement, sans même réfléchir. Je dois les prier de les remettre dans leur casier. Il y a aussi les tenues inadéquates. Seul le maillot en lycra/élasthanne est autorisé. Tout ce qui est textile ainsi que les shorts sont interdits, sauf dans l’espace surf. De même que les combinaisons recouvrant tout le corps, que ce soit pour les adultes ou les enfants. Strings ou autres tangas ne sont pas autorisés non plus. Dans ce cas, la personne est priée de sortir et ne peut revenir qu’en maillot autorisé ».

Patrice Laï, directeur administratif et technique du Point d’Eau, évoque la difficulté de recruter des étudiants possédant à la fois le brevet et motivation. « Il faut avoir le sens des responsabilités et savoir rester concentré tout au long de la journée. Mais c’est un chouette job pour un étudiant qui, s’il convient, est assuré d’être repris d’année en année ». Message envoyé, à vos CV jeunes gens !

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo